Relais pour la vie: plus de 280 000 $ amassés

Le Relais pour la vie de Shawinigan a... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Relais pour la vie de Shawinigan a rendu hommage à sa fondatrice Chantal Bertrand.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Des centaines de personnes ont marché pendant toute une nuit un peu partout dans la région pour lutter contre le cancer. Les Relais pour la vie de La Tuque, Shawinigan et Trois-Rivières ont permis de célébrer l'espoir et d'amasser plus de 280 000 dollars pour la recherche.

Le nouveau site du Relais pour la vie... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Le nouveau site du Relais pour la vie de Trois-Rivières a été fort apprécié.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Le tour des survivants est toujours un moment... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste) - image 1.1

Agrandir

Le tour des survivants est toujours un moment très émouvant. On voit au centre le président d'honneur du Relais pour la vie de La Tuque, Guy Trottier, avec sa conjointe Suzanne Trottier.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

À La Tuque, la 6e édition du Relais pour la vie a permis de récolter un peu plus de 45 000 $. Plus de 55 survivants et 55 aidants étaient présents. Au total, 109 participants divisés en 11 équipes ont marché toute la nuit et 1390 luminaires ont été vendus.

«On était moins d'équipes, mais on a senti que les gens étaient plus chaleureux. [...] La moyenne amassée par les équipes surpasse de beaucoup les années passées à La Tuque», a commenté l'agente de développement de la Société canadienne du cancer (SCC), Maude Paquette-Normandin.

Il faut souligner qu'à elle seule, l'équipe du président d'honneur, Guy Trottier, a amassé plus de 10 000 $. Trois des onze équipes ont été formées par Rythme action Nancy Daunais. Cette dernière a également animé une partie de la soirée avec, entre autres, une séance de Zumba.

«Je m'implique depuis le début. C'est certain que quand il y a des gens près de nous, dans nos âges, des jeunes, des gens en forme, ça nous touche beaucoup. C'est très important pour nous. [...] C'est important aussi d'inculquer aux gens qu'on passe plus facilement au travers la maladie en étant en forme. On a des preuves vivantes que la condition physique a aidé à passer à travers. On incite les gens à bouger, et ce, peu importe la façon», a commenté Nancy Daunais.

Shawinigan

Du côté de Shawinigan, 108 104 $ ont été amassés. Plus de 85 survivants et 62 aidants ont participé au tour des survivants et pas moins de 198 personnes ont marché toute la nuit et 1807 luminaires ont été vendus. 

Le Relais pour la vie de Shawinigan a rendu un vibrant hommage à sa fondatrice Chantal Bertrand décédée récemment.

«L'ambiance était magique à ce moment-là. Il y a eu une envolée de colombes et une cérémonie touchante avec des témoignages. La famille a bien apprécié. Ç'a bien lancé le relais. Ça donnait le ton à une belle nuit, un beau relais. C'était un beau moment et je pense que tout le monde l'a apprécié», a commenté Martin Sylvestre, agent de développement à la Société canadienne du cancer.

Trois-Rivières

La Société canadienne du cancer a également annoncé que le 14e Relais pour la vie à Trois-Rivières, quant à lui, avait permis d'amasser 127 143,80 $. Plus de 100 survivants et leurs aidants, soit 375 personnes, ont marché et 800 luminaires ont été vendus. Pendant 12 heures, ce sont 38 équipes qui ont marché et se sont relayées afin d'amasser des fonds pour lutter contre tous les cancers. 

«On avait un objectif de 75 équipes. Nos équipes étaient moins nombreuses, mais vraiment performantes. Peut-être moins en quantité, mais vraiment de qualité [...] On est vraiment satisfait du montant qu'on a amassé», a commenté l'agente de développement pour la Société canadienne du cancer, Marie-Pier Pruneau.

Cette dernière a également fait remarquer que le nouveau site, à l'école secondaire Chavigny, avait été très apprécié des participants.

«Il y avait des gens un peu plus frileux au début, mais tout le monde est grandement satisfait du terrain, de la proximité avec les équipes, des installations. Les commentaires étaient très positifs», a-t-elle ajouté. 

Rappelons que le Relais pour la vie est une nuit pour célébrer les survivants du cancer, pour rendre hommage aux êtres chers touchés et pour lutter ensemble contre cette terrible maladie.

Selon la Société canadienne du cancer, chaque année, plus de 1800 personnes de la région reçoivent un diagnostic de cancer. En 2015, une personne sur quatre de la région s'est tournée vers la SCC. Toujours en 2015, 70 % des personnes touchées ont bénéficié des services de soutien de la SCC.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer