Festival western de Saint-Tite: que la fête commence!

Saint-Tite accueillait la finale canadienne de l'IPRA ce... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Saint-Tite accueillait la finale canadienne de l'IPRA ce week-end.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) Les festivités entourant le 50e anniversaire du Festival western de Saint-Tite sont officiellement lancées.

Anne Lottinville et Jimmy Allaire, deux compétiteurs de... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Anne Lottinville et Jimmy Allaire, deux compétiteurs de la région, ont pris part ce week-end à la finale canadienne de l'IPRA présentée à Saint-Tite. On les voit ici dans l'épreuve du sauvetage du cavalier.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

La mascotte Galop a rencontré plusieurs enfants ce... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 1.1

Agrandir

La mascotte Galop a rencontré plusieurs enfants ce week-end.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

En guise de prélude à l'événement qui aura lieu en septembre prochain, les amateurs ont eu droit ce week-end à la présentation des deux rodéos de la finale canadienne de l'IPRA (International Professional Rodeo Association) ainsi qu'à la tenue d'une grande fête pour toute la famille. 

Les deux rodéos, présentés dans la même formule que lors du Festival western, ont attiré près de 3700 spectateurs.

«Nous sommes super contents, les familles sont présentes et participent. C'est le lancement de notre 50e anniversaire. Pour l'occasion, on s'est donné comme thème de faire la fête et de dire merci à tous ceux qui ont permis de nous rendre où on est aujourd'hui», soutient Pascal Lafrenière, directeur général du Festival western de Saint-Tite, qui précise que les activités du week-end étaient gratuites ou à prix abordable pour remercier la population pour son soutien.

Et la fête était au rendez-vous ce week-end à Saint-Tite. La ville fourmillait de visiteurs venus pour l'occasion. 

Les deux rodéos qui étaient présentés étaient de qualité. Autant celui de samedi soir que dimanche après-midi, ils regroupaient les meilleurs compétiteurs canadiens de la saison 2016-17. 

«Ce sont les meilleurs compétiteurs de l'ensemble des rodéos produits au Canada pour la dernière saison», précise Pascal Lafrenière. 

Le fait que l'IPRA présente à Saint-Tite sa finale canadienne fait foi de la qualité des événements organisés par le Festival western.

«Nous sommes La Mecque et la référence en termes de rodéo dans l'est du Canada. Et l'IPRA qui est basée en Oklahoma nous choisit d'année en année pour produire ça, nous en sommes très fiers», ajoute le directeur général de l'événement qui attire chaque année près de 600 000 visiteurs. 

Les habitués n'étaient pas en territoire étranger, puisqu'on se sentait dans les grandes estrades comme si c'était le festival. Même l'annonceur maison était à son poste. Les estrades n'étaient toutefois pas remplies lors des compétitions, particulièrement pour le rodéo de dimanche. Par conséquent, l'ambiance était moins survoltée qu'en septembre. 

Il n'y avait pas que les rodéos qui attiraient les visiteurs à Saint-Tite ce week-end. Une grande place pour la famille avait été aménagée près des grandes estrades. Les enfants présents ont adoré jouer dans les structures gonflables, mais surtout rencontrer les mascottes de la Pat'Patrouille et Galop, celle du Festival western.

Les jeunes, et assurément les moins jeunes qui doivent sortir le portefeuille, ont aussi pu profiter de la barbe à papa et du maïs éclaté gratuit. À plusieurs occasions, le groupe Coco Country Band est monté sur scène pour créer une ambiance de tailgate party country.

Après le rodéo de samedi soir, les spectateurs ont eu droit à un spectacle pyrotechnique. Tout ceci a été rendu possible grâce à une subvention du gouvernement fédéral offerte pour célébrer le 150e anniversaire du Canada.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer