La Tuque: aide supplémentaire aux villégiateurs

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Le conseil d'agglomération de La Tuque a débloqué récemment des fonds pour réparer les chemins d'accès à la villégiature. Une somme d'argent supplémentaire, provenant du volet sinistre du Fonds de gestion des terres publiques, sera mise à la disposition des associations de villégiateurs et des zecs pour les aider financièrement à payer les travaux qui seront nécessaires pour remettre les chemins d'accès forestiers en bon état.

Les élus ont décidé d'accorder des sommes supplémentaires de 145 149 $ pour La Tuque et de 14 327 $ pour Lac-Édouard, afin d'aider les associations de villégiateurs et les zecs à faire les travaux.

«Ces sommes vont s'ajouter aux sommes disponibles chaque année pour l'entretien régulier des chemins. C'est un coup de pouce supplémentaire que nous faisons pour nos villégiateurs parce que la météo cette année a rendu la vie difficile à nos chemins d'accès en forêt», a souligné le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

Les associations de villégiateurs et les zecs qui désirent profiter de cette enveloppe pour le remboursement de travaux qu'ils vont devoir faire dans les chemins d'accès au cours des prochaines semaines ont jusqu'au 24 juin pour remplir le formulaire disponible sur le site web de la Ville. 

L'argent sera réparti entre chacun des demandeurs admissibles en fonction de l'enveloppe disponible.

Le conseil d'agglomération de La Tuque a également accepté récemment 26 projets déposés dans le cadre du volet régulier. Ils vont recevoir au total 399 500 $.

«C'est grâce à l'argent que Ville de La Tuque génère avec la gestion des terres publiques que nous pouvons aider les associations de villégiateurs et les zecs avec ce Fonds. Depuis trois ans, de 2014 à 2016, nous avons versé 1 239 498 $ pour financer 70 projets. Avec l'aide financière qu'on versera cette année, c'est presque 1,8 million $ qui auront été investis dans nos chemins d'accès forestiers, parce que c'est maintenant notre municipalité qui s'occupe de la gestion des baux de villégiature en Haute-Mauricie pour le gouvernement. Tout cela sans oublier que nous avons créé de l'emploi à La Tuque avec ce projet», ajoute le maire de La Tuque.

Chaque année, les associations de villégiateurs et les zecs ont jusqu'au 1er mai pour déposer des projets dans le cadre du Fonds de gestion des terres publiques lié à la Politique d'aide aux villégiateurs. Les projets soumis sont analysés par un comité formé d'élus, de villégiateurs et d'un représentant de l'Association des gestionnaires de zecs de la Mauricie. Le Fonds de gestion des terres publiques est financé par les excédents générés par la gestion des terres publiques, une fois que toutes les dépenses de gestion ont été assumées.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer