Parc de la Rivière-Grand-Mère: les bénévoles attendus samedi

Le parc de la Rivière-Grand-Mère.... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le parc de la Rivière-Grand-Mère.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawiniganparc de la Rivière-Grand-Mère) Une semaine après la grande corvée pour donner un peu de répit aux victimes de la crue des eaux dans le secteur Beau-Rivage, les Shawiniganais sont invités à mettre à nouveau la main à la pâte ce samedi, 27 mai, cette fois au parc de la Rivière-Grand-Mère.

Cette activité était d'abord prévue le 6 mai, mais elle avait été reportée. À ce moment, l'attention de la population était davantage portée vers les débordements de la rivière Saint-Maurice, sans compter que Dame Nature avait mis le soleil en punition.

Cette semaine, l'inépuisable Réal Daneault, porte-parole du comité de revitalisation du parc de la Rivière-Grand-Mère, s'est promené dans les rues du secteur avec ses haut-parleurs pour inviter les bénévoles à cette tâche.

Même si les Shawiniganais ont été sollicités pas plus tard que la semaine dernière, il semble convaincu qu'ils répondront encore à l'appel. Au début du mois, une quarantaine de personnes avaient manifesté leur intérêt à participer à cette corvée.

«Ça s'annonce bien», s'encourage M. Daneault. «Ceux qui s'étaient inscrits vont venir. De toute façon, on n'a pas le choix. Qu'on soit 15, 30, 40 ou 50, on va faire ce qu'on peut.»

M. Daneault observe que plusieurs arbres morts jonchent le site. «Depuis la corvée de 1997, ça a été négligé», déplore-t-il. 

Cette activité se déroule parallèlement aux démarches de la Ville de Shawinigan pour obtenir un certificat d'autorisation du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour réaliser certains travaux dans la rivière Grand-Mère afin de contrer l'accumulation de sédiments.

Le comité aurait souhaité que ces manoeuvres soient réalisées à temps pour la célébration du 75e anniversaire de la fête nationale le mois prochain, mais cet échéancier ne pourra être respecté.

Les bénévoles sont donc attendus sur le site dès 9 h. La Ville de Shawinigan se chargera du dîner, alors que la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-de-la-Mauricie et le Conseil 1209 des Chevaliers de Colomb s'occuperont des breuvages.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer