L'actualité régionale en bref

Une forte accumulation d'eau près du pont situé... (Courtoisie)

Agrandir

Une forte accumulation d'eau près du pont situé entre les kilomètres 103 et 104 de la route forestière 25 (R-0461) cause des problèmes de circulation entre Wemotaci et Parent.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Circulation réduite entre Wemotaci et Parent

Une forte accumulation d'eau près du pont situé entre les kilomètres 103 et 104 de la route forestière 25 (R-0461) cause des problèmes de circulation entre Wemotaci et Parent.

Les gros véhicules arrivent à passer, mais la circulation est plus difficile et non recommandée pour les petits véhicules.

Le niveau élevé de la rivière Manouane pourrait expliquer ce débordement. Quant à la route forestière 10 (R-0450), la situation s'améliore. La chaussée s'assèche tranquillement. Elle est ouverte à la circulation au complet.

Des travaux auront lieu dans les prochains jours, notamment au km 103, pour réparer des dégâts liés aux inondations.

Première convention pour les brigadiers scolaires

Le Syndicat des brigadiers scolaires de la Ville de Trois-Rivières affilié au SCFP a signé une première convention collective comprenant des augmentations salariales ainsi que des modalités de rattrapage salarial totalisant 3 % par année pour 5 ans.

L'entente de principe a été ratifiée à 93 % par les membres il y a deux semaines.

Outre les salaires, les brigadiers scolaires ont fait des gains importants au chapitre des congés, comme le fait d'être en congé payé pour la période de Noël et d'être rémunérés lors des journées de fermeture des écoles.

Les parties ont aussi établi des congés mobiles, le droit de bénéficier de congés sans solde ainsi que de congés de maladie.

Selon le Syndicat, les clauses négociées portent les brigadiers de la Ville au coeur des comparables du SCFP ailleurs au Québec.

Les parties ont établi des clauses de sécurité d'emploi et de meilleures clauses de mouvements de personnel.

Levée de l'avis d'ébullition dans le secteur Trois-Rivières-Ouest

L'avis d'ébullition préventif qui touchait plusieurs résidents du secteur Trois-Rivières-Ouest depuis mardi est maintenant levé.

Les résultats des dernières analyses qui ont été effectuées démontrent qu'aucune bactérie n'est présente dans l'eau.

Cette dernière est donc de nouveau propre à la consommation et sans aucun danger pour les citoyens.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer