Trois-Rivières réfléchit à l'après-sinistre

L'eau est anormalement élevée à l'île Saint-Quentin, comme... (François Gervais)

Agrandir

L'eau est anormalement élevée à l'île Saint-Quentin, comme le démontre cette photo.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La Ville de Trois-Rivières a déjà commencé à réfléchir aux moyens qu'elle prendra afin de venir en aide aux sinistrés des inondations pour qu'ils puissent se relever de cette difficile épreuve.

Le maire Yves Lévesque soutient notamment que les résidents qui ont dû utiliser des sacs de sable pour aménager des digues afin de protéger leur propriété n'auront qu'à mettre ces derniers sur le bord de la rue lorsqu'ils n'en auront plus besoin. Des employés municipaux seront mandatés afin de les ramasser. Notons qu'environ 49 000 sacs de sable ont été utilisés à Trois-Rivières depuis le début de la crise.

La Ville installera également des conteneurs dans les secteurs touchés afin que les sinistrés puissent y jeter des objets, matériaux ou autres résidus abîmés par l'eau. De cette façon, ils n'auront pas à aller les porter eux-mêmes au site d'enfouissement, ce qui leur donnera un bon coup de main lorsqu'ils devront effectuer les travaux rendus nécessaires par l'inondation de leur propriété.

En ce qui a trait aux permis qui devront être délivrés par la Ville pour ces travaux, le maire assure que des mesures particulières seront adoptées pour faciliter la tâche aux sinistrés, notamment en ce qui a trait au montant qu'ils devront débourser afin d'obtenir ces permis. Notons que l'émission de permis est obligatoire afin que des travaux de rénovation puissent être effectués sur une résidence.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer