Portrait de la situation dans la région

On se prépare au pire partout dans la... (François Gervais)

Agrandir

On se prépare au pire partout dans la région alors que de la pluie est prévue tout le week-end.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Shawinigan

Le poste de commandement installé à l'intersection du chemin des Bois-Francs et de l'avenue du Beau-Rivage sera maintenu en fin de semaine.

Vendredi matin, le niveau de la rivière Saint-Maurice avait baissé d'une soixantaine de centimètres par rapport à mardi à la hauteur de l'avenue du Beau-Rivage. Malgré tout, ce secteur demeure sous haute surveillance, de même que celui du chemin de l'Ermitage. 

Le niveau du lac à la Tortue est aussi surveillé de très près. L'eau s'est infiltrée dans des sous-sols au cours des derniers jours.

Malgré les précipitations attendues au cours des prochaines heures, la Ville de Shawinigan ne s'attend pas à une situation pire que celle vécue en début de semaine. Par contre, des effectifs supplémentaires seront déployés sur le terrain au besoin.

Saint-Boniface

L'eau s'est retirée du chemin de la Baie à la fin de la semaine, mais les dommages demeurent importants à trois résidences. Ce secteur sera surveillé de près en fin de semaine.

La Municipalité et la Sécurité civile surveillent de près une portion du chemin Bellevue, où il existe un risque d'affaissement.

À la fin avril, le chemin du lac des Îles avait été inondé. Bien que la situation se soit stabilisée depuis, la Municipalité garde toujours un oeil sur ce secteur.

Les pompiers continueront de sillonner la municipalité à titre préventif en fin de semaine. Le directeur des travaux publics et des employés sont prêts à intervenir en cas de besoin.

La Municipalité a réservé une chaloupe à moteur pour aider les sinistrés, le cas échéant.

Maskinongé

Des résidences du rang Rivière Sud-Ouest, au nord de l'autoroute 40, s'ajoutent aux propriétés de la route Langue-de-Terre, chemin Montréal et du rang Rivière Sud-Ouest (au sud de l'autoroute 40) qui sont touchées par la crue des eaux printanières.

Louiseville

Les inondations concernent principalement les citoyens habitant les avenues Lac Saint-Pierre Est et Ouest, mais aussi des résidents de la rue Notre-Dame Sud et du rang de la Commune.

Yamachiche

Les inondations causées par le haut niveau du fleuve touchent les propriétés du secteur du chemin Louis-Gatineau.

Champlain

La Municipalité a à l'oeil l'île Valdor et certaines rues avoisinantes aux prises avec un niveau du fleuve particulièrement élevé.

Batiscan

Les chemins de l'Île Saint-Éloi Est et Ouest sont sous la surveillance des autorités municipales.

Sainte-Anne-de-la-Pérade

Les rues Gamelin, de l'Île-du-Large et de l'Île-du-Sable demeurent les zones inondées par le fleuve.

La Tuque

Les autorités auront à l'oeil les rivières Saint-Maurice et Croche. Le niveau de l'eau, même s'il a baissé au courant de la dernière semaine, est encore très préoccupant. La fonte des neiges et les précipitations pourraient faire gonfler les cours d'eau.

La route 155 est également surveillée étroitement. L'eau avait commencé à envahir la chaussée au kilomètre 97 le week-end dernier. La circulation n'était pas menacée, vendredi, selon la Ville de La Tuque.

Les autorités vont aussi continuer d'observer le lac Mauser à Parent qui est à la hausse.

Des membres du service de sécurité incendie ont été ajoutés sur le terrain. Des équipes seront actives à Parent, La Croche et La Tuque. On assure être prêts à intervenir à tout moment.

Le chemin Bourassa est aussi sous très haute surveillance. L'eau s'est retirée de la chaussée, mais on craint les possibles affaissements. La circulation est interdite.

Bécancour

Des équipes d'employés municipaux seront sur le territoire afin d'assurer la sécurité des citoyens et effectuer une vigie. 

Un service d'accueil téléphonique, spécifique à la situation, sera en place tout le week-end 819 294-6500.

Des sacs de sable seront disponibles à l'Atelier municipal de la Ville de Bécancour (1300, avenue Nicolas-Perrot).

Le Service de sécurité incendie continuera de patrouiller les rues riveraines du territoire et y visitera les résidences. 

La Ville est en état d'alerte préventive et aucune évacuation n'a été nécessaire.

Des travaux temporaires de renforcement ont été effectués sur la route 132 dans le secteur Sainte-Angèle afin d'éviter l'érosion du sol sous la route. Aucune rue n'est actuellement jugée à risque d'effondrement sur le territoire actuellement. Par contre, une dizaine de rues sont fermées à la circulation en raison du haut niveau des eaux.

En cas d'inondation sur sa rue, on peut communiquer avec la Ville de Bécancour au 819 294-6500 en tout temps ou composer le 9-1-1. En cas de détresse psychologique, on peut composer le 8-1-1 option no 2.

Informations disponibles sur le site www.becancour.net et le Facebook municipal.

Nicolet

Pour le moment, les rues Paul-Hubert et Napoléon-Duval demeurent fermées. Il n'y a aucune évacuation et moins de maisons sont isolées à l'heure actuelle.

Les pompiers seront présents dans les stationnements de La Chapelle et la marina pour faire des sacs de sable durant tout le week-end. 

Outre les pompiers et les opérateurs de pompes, toutes les équipes des Travaux publics et des Services à la communauté sont prêtes à être déployées.

Du côté de la passerelle, qui est fermée depuis quelques jours, un employé va assurer la surveillance pour éviter que des gens s'y aventurent et s'assurer qu'aucun débris ne vienne endommager la structure.

Si la sécurité ou la santé des gens est en jeu, ils peuvent composer le 9-1-1 et pour toute autre urgence, ils peuvent appeler à la Ville tout le week-end au 819-293-6901.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer