Vague destructrice à Yamachiche: pas de réponse d'Ottawa

Une vague de trois mètres a heurté de... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Une vague de trois mètres a heurté de plein fouet plusieurs résidences de Yamachiche, causant des milliers de dollars de dommages.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

Les questions du député Robert Aubin étaient on ne peut plus claires et simples, mais la secrétaire parlementaire du ministre des Transports n'y a pas répondu. «Peut-on nous indiquer clairement si une enquête a été déclenchée? Si oui, quel en est l'échéancier et si les résultats seront rendus publics», voulait-il simplement savoir.

Le député NPD de Trois-Rivières faisait évidemment référence à l'incident survenu la semaine dernière alors que le passage apparemment trop rapide d'un navire dans la voie navigable du Saint-Laurent a créé une vague de trois mètres qui a heurté de plein fouet plusieurs résidences de Yamachiche, causant des milliers de dollars de dommages.

À ces simples questions, Karen McCrimmon n'a fait que répéter ce que tout le monde sait déjà: «Notre gouvernement reconnaît l'importance de la navigation sécuritaire et respectueuse de l'environnement. Nous sommes au courant de la situation des résidents de Yamachiche et confirmons avoir reçu des plaintes concernant cet événement», a indiqué Mme McCrimmon.

«Nous évaluons actuellement les facteurs ayant pu contribuer à cet événement», a-t-elle répondu sans aller plus loin.

Le député Aubin, porte-parole du NPD en matière des Transports, a fait valoir en Chambre que «quelqu'un doit être imputable» pour ce malheureux incident.

«Le ministre de Pêches et Océans dit qu'une enquête est en cours. Par contre, le ministre des Transports refuse de le confirmer», a déploré M. Aubin.

Rappelons que tous les déplacements des gros navires dans la voie navigable du Saint-Laurent doivent être réalisés par des pilotes du Saint-Laurent.

Dans un communiqué de presse émis le 1er mai, la Corporation des pilotes du Saint-Laurent mentionne qu'une «enquête est présentement en cours par Transports Canada à laquelle la CPSL participe activement».




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer