L'actualité régionale en bref

Maurice Milette et sa fille Henriette.... (Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

Maurice Milette et sa fille Henriette.

Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) 100 bougies pour Maurice Milette

Shawinigan a un nouveau citoyen centenaire. Impliqué auprès de sa communauté depuis de nombreuses décennies, Maurice Milette a célébré son anniversaire samedi au CHSLD Saint-Maurice entouré de ses proches.

Pas moins de 45 personnes, dont plusieurs enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants s'étaient déplacés pour l'occasion.

De plus, le maire de Shawinigan, Michel Angers, le député de Saint-Maurice, Pierre Giguère, ainsi que le président de la Société d'histoire et de généalogie de Shawinigan, André J. Bordeleau, sont venus rendre hommage au nouveau centenaire.

Ses enfants, dont Henriette Milette que l'on aperçoit sur la photo, décrivent leur père comme un homme allumé et passionné.

Maurice Milette a eu une vie très occupée. Ce cultivateur et père de sept enfants a travaillé au cours de sa vie à l'aménagement paysager de plusieurs parcs du secteur Shawinigan-Sud en plus de remplir les fonctions de commissaire d'école, de marguillier et d'échevin pour l'ancienne Ville de Shawinigan-Sud.

On reconnaît sur la photo Justin Bordeleau, vice-président... - image 2.0

Agrandir

On reconnaît sur la photo Justin Bordeleau, vice-président de Voyages Arc-en-ciel, ainsi que Jean-Marc Lord, directeur du Comité de solidarité Trois-Rivières.

Sensibiliser au tourisme responsable

Vous ne le saviez peut-être pas, mais 2017 a été décrétée par l'Organisation des Nations Unies (ONU) comme étant l'Année internationale du tourisme durable. C'est dans ce contexte que Voyages Arc-en-ciel et le Comité de solidarité Trois-Rivières mettent leur expertise en commun pour sensibiliser les voyageurs de la région aux impacts du tourisme sur les communautés locales. 

Chaque année, plus d'un milliard de personnes voyagent un peu partout sur le globe. Celles-ci laissent des traces économiques, environnementales et sociales de leur passage. Afin d'aider les voyageurs à limiter les impacts négatifs sur les communautés locales, l'agence de voyages et l'organisme ont créé un outil de promotion des comportements écoresponsables et solidaires à adopter avant, pendant et après un voyage. 

«L'objectif de cette initiative n'est absolument pas de culpabiliser ou de dicter une conduite aux touristes, mais plutôt de les sensibiliser en toute bonne foi. Chez Voyages Arc-en-ciel, nous sommes conscients qu'en tant qu'entreprise, nous avons des responsabilités sociales et un rôle d'ambassadeur à jouer pour promouvoir des comportements responsables en vue d'un tourisme plus durable auprès de nos clients», soutient Justin Bordeleau, vice-président de l'agence de voyages. 

L'outil de sensibilisation est remis lors des transactions et dans toutes les pochettes de voyage distribuées aux clients de l'entreprise. De plus, il est également disponible en ligne sur les sites Internet de l'entreprise et du Comité de solidarité.

Des écoles de la région participeront à Cycliste averti

Le programme Cycliste averti de Vélo Québec permet à des élèves de 5e et 6e année de se déplacer à vélo de façon plus sécuritaire et plus autonome.

Offert dans les écoles, ce programme offre beaucoup d'information sur la sécurité à vélo et donne aux élèves l'occasion de faire l'expérience du vélo sur la route en toute sécurité.

Cette année, six écoles de la région bénéficieront de ce programme, soit l'école des Vallons à Saint-Paulin, les écoles les Terrasses et Richelieu à Trois-Rivières, ainsi que les écoles Sainte-Flore, des Bâtisseurs et Saint-Joseph à Shawinigan.

Découvrir le terroir en VR

L'entreprise Terroir en VR propose une toute nouvelle façon de découvrir les richesses agrotouristiques du Québec. 

Sur les 110 producteurs de la province membres de ce nouveau réseau, douze proviennent de la Mauricie. 

L'idée derrière Terroir en VR est relativement simple: mettre en relation des voyageurs en véhicules récréatifs avec des producteurs agroalimentaires offrant des places de stationnement pour la nuit. Les voyageurs peuvent ainsi découvrir des endroits et des produits du terroir. 

Les liens entre les voyageurs et les entreprises se font grâce à un portail web situé à terroirenvr.ca. Les utilisateurs de VR peuvent se procurer une carte de membre sur ce site pour ensuite bénéficier à un nombre illimité de haltes gratuites partout au Québec. 

Parmi les producteurs participants de la région, il y a le marché champêtre de Saint-Narcisse. 

L'idée a rapidement séduit ses organisateurs. 

«J'ai tout de suite été emballée par le projet. C'est une occasion unique de faire connaître davantage notre village et son marché fermier auprès d'une nouvelle clientèle», soutient Linda MacCulloch, conseillère municipale à Saint-Narcisse et responsable du marché champêtre. 

«En créant Terroir en VR, nous voulons promouvoir le terroir auprès des voyageurs nationaux et internationaux, mais aussi auprès des gens de la région qui n'auraient peut-être jamais pensé visiter certains de ces endroits», affirme Michèle Bourassa, présidente et fondatrice de Terroir en VR.

Nous reconnaissons sur la photo Josée Douville, Édouard... (Courtoisie) - image 5.0

Agrandir

Nous reconnaissons sur la photo Josée Douville, Édouard McKenzie, Jessie Tourigny, Guy Dumais, Chantal Ferland, Nadia Courchesne et Nathalie Sirois.

Courtoisie

3000 $ remis à Centraide Mauricie

Le Club social des employés du Collège Shawinigan tenait dernièrement un encan-bénéfice afin d'amasser des fonds pour Centraide Mauricie. La vente de 25 items a permis de récolter près de 3000 $.

On reconnaît sur la photo l'enseignant Richard Bacon... (Courtoisie) - image 6.0

Agrandir

On reconnaît sur la photo l'enseignant Richard Bacon en compagnie des étudiants participants: Catherine Godin, Valérie Marcotte, Jessica Despins, Audrey Paradis, Noémie Hamel-Déry, Rachel Consigny, Samuel Allard, Frédéric Alie, Audrey Duquette, Maude Louise Viviane Payet, François Beaumier, Alexandre Leroux, Jean-Benoit Bruneau, Amy Kante, Gabriel Fréchette, Keven L'Espérence Dionne, Charles-Antoine Lafond et Marjorie Laporte.

Courtoisie

De l'aide pour faire ses impôts

Les finissants en technique de comptabilité et de gestion du Cégep de Trois-Rivières ont aidé plus de 50 personnes à remplir leurs déclarations de revenus.

Cette activité a été réalisée en collaboration avec l'Agence de revenu du Canada et l'Agence de revenu du Québec dans le cadre du programme communautaire des bénévoles en matière d'impôts.

Les personnes qui ont bénéficié de ces services sont généralement des personnes âgées.

Les deux étudiants du Collège Shawinigan sont entourés... (Courtoisie) - image 7.0

Agrandir

Les deux étudiants du Collège Shawinigan sont entourés sur la photo des juges, Joey Hébert, Frédéric Laurin-Lalonde et Mathieu Berthiaume.

Courtoisie

Des étudiants du Collège Shawinigan s'illustrent à la compétition Hermès

Jade Thellend, étudiante en technique de comptabilité et de gestion, ainsi que Vincent Mercier, étudiant en sciences humaines profil administration, ont remporté la troisième position lors de la dernière compétition Hermès tenue à Québec.

Cette compétition permet aux étudiants du collégial et de l'université d'acquérir de l'expérience dans les compétitions académiques en administration des affaires et de parfaire leurs compétences en communication.

Collecte de vélos usagers

Le Comité de solidarité Trois-Rivières et l'organisme Cyclo Nord-Sud tiendront une collecte de vélos pour les pays du Sud le dimanche 23 avril, entre 10 h et 13 h, au pavillon des Humanités du cégep.

Une contribution de 15 $ par vélo est demandée afin de couvrir les frais de revalorisation de ceux-ci. Un reçu d'impôt de la valeur du vélo plus le don sera émis.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer