Plus de 175 000 $ pour des organismes à La Tuque

Derrière : Émy Lachance, de L'Alter Égaux et... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Derrière : Émy Lachance, de L'Alter Égaux et Gerry Bilodeau directeur du Club de motoneige La Tuque. Devant : Gisèle Kelhetter, présidente de Ressources Parents-Ailes, Danielle Arsenault, dg de Ressources Parents-Ailes, Normand Beaudoin, maire de La Tuque, Julie Boulet, députée de Laviolette, Claude Gagnon, président du Club de motoneige La Tuque, Marie-Claude Goulet, directrice générale du CPE La clé des champs, et Line Pilote, directrice générale de L'Alter Égaux.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) De passage dans le Haut Saint-Maurice, la députée de Laviolette et ministre du Tourisme, Julie Boulet, a annoncé des appuis financiers à quatre organisations latuquoises pour des projets bien distincts. Québec a octroyé des montants d'une valeur totale dépassant 175 000 $.

«Au-delà des montants, ce sont des reconnaissances pour leurs actions. C'est une reconnaissance de l'importance qu'ils ont dans la communauté. C'est comme ça que je le vois. On leur dit de poursuivre leur travail parce qu'il est significatif pour la population», a lancé d'entrée de jeu, Julie Boulet.

Près de la moitié de la somme d'argent a été remise à Ressources Parents-Ailes. L'organisme a reçu 72 616 $ pour les deux prochaines années afin de bonifier les services et les activités offerts aux familles.

«Une partie de cet argent va servir à la halte-garderie communautaire. C'est une halte-garderie durant nos activités, mais aussi un service ponctuel pour les parents qui ont des rendez-vous ou qui commencent à travailler sans avoir encore une place en garderie. On a de plus en plus de demandes des parents», a précisé Danielle Arsenault, directrice générale de Ressources Parents-Ailes. 

Une aide financière de 52 636 $ a également été accordée à L'Alter Égaux de La Tuque pour la réalisation de projets dans le cadre du programme Québec ami des aînés. L'organisme de justice alternative souhaite aller chercher une nouvelle clientèle, les aînés de la Haute-Mauricie.

«On a toujours travaillé auprès des jeunes contrevenants. Là, on ouvre notre volet à la médiation citoyenne et auprès des aînés. On sait qu'il y a la maltraitance, mais il y a aussi toutes sortes de conflits. On veut développer ce secteur-là», a souligné Line Pilote, directrice générale de L'Alter Égaux.

«En les épaulant de cette manière, nous désirons leur fournir des outils concrets qui favorisent leur autonomie et leur épanouissement. Ils pourront demeurer actifs et participer pleinement à la communauté», a ajouté Mme Boulet.

Dans un autre ordre d'idée, le Club de motoneige La Tuque a reçu une somme de plus de 28 000 $ pour agrandir et rénover son bâtiment de service. 

«L'industrie de la motoneige attire plus de 6000 adeptes annuellement dans la région de La Tuque, dont 35 % proviennent de l'extérieur du pays, essentiellement des États-Unis et de l'Europe. Cette activité est donc une part importante du tourisme d'hiver en Haute-Mauricie. Je suis fière d'appuyer un organisme dont les retombées permettent le maintien et la création d'emplois dans plusieurs commerces de la région», a commenté la députée de Laviolette, Julie Boulet.

Le coût total du projet est évalué à 57 600 $. Les investissements étaient plus que nécessaires selon les dirigeants qui se réjouissaient de l'aide financière de Québec et de la ville de La Tuque.

«C'était vraiment dû. [...] On était vraiment restreint dans l'espace pour serrer les machines. On devait payer pour entreposer nos tracteurs. Ça fait des années qu'on veut faire ce projet-là. On est très content», a mentionné Gerry Bilodeau, le directeur du Club.

Finalement, le CPE La clé des champs a mis la main sur une aide financière de 24 009 $ pour faciliter la transition vers l'école et améliorer la qualité des services de garde éducatifs à La Tuque. L'argent va servir à lancer le programme de La clé vers l'école. Il s'agit d'une trousse d'activités éducatives pour les enfants de 4 ans et plus des garderies en milieu familial associées à l'établissement.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer