Dernier sprint pour la saison de motoneige

La saison de motoneige a fait le bonheur...

Agrandir

La saison de motoneige a fait le bonheur des amateurs de ce sport sans aucun doute, mais également des commerçants.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) La saison de motoneige tire définitivement à sa fin. Certains clubs ont déjà cessé leurs activités lors du dernier week-end. Les autres tenteront d'étirer la saison à son maximum. L'hiver a été excellent pour les motoneigistes, et une manne pour les commerçants de motoneiges.

«C'est Dame Nature qui va décider de la suite à savoir si c'était notre dernière fin de semaine ou pas. La situation va être réévaluée au jour le jour. [...] On est mené un peu par les rivières dans notre cas. Dès qu'elles ne sont plus sécuritaires, on va l'annoncer. Il faut surveiller le site web et la page Facebook», a lancé le vice-président du Club de motoneige du comté de Champlain, François Massicotte.

La situation est la même pour le Club de motoneige de la Mauricie. La situation va être gérée un jour à la fois, au bon gré de la température. Par contre, on peut déjà affirmer de part et d'autre que la saison a été bonne sans toutefois être une année record.

«On peut parler d'une saison exceptionnelle. Ç'a commencé quand même tôt, on n'a jamais manqué de neige et on a eu du froid. Il y a eu un peu de pluie, mais sinon ç'a été beau», a affirmé Kevin Vézina, responsable des communications pour le Club de motoneige de la Mauricie.

On a même franchi le cap des 900 membres pour le Club de motoneige du comté de Champlain. Un chiffre qu'on ne sait pas trop comment expliquer, mais qui fait sourire les dirigeants.

«Ça faisait un petit bout qu'on n'avait pas franchi ce cap-là. On travaille fort, on a une bonne équipe et c'est la récompense espérée», note M. Massicotte.

D'autres clubs pour leur part ont conclu leur saison d'activités. C'est le cas du Club de motoneige de Mattawin.

«Quand on regarde la météo pour la semaine, les nuits ne sont pas très froides et ça ne nous permet pas de faire du surfaçage. Ça devient difficile. [...] Les gens étaient au rendez-vous, et il y en a encore qui le serait», affirme Marie-Josée Marineau du Club motoneige Mattawin.

«Ç'a été une très bonne saison. On a surfacé pour la première fois le 12 décembre, c'est très bien. On a eu de la neige toutes les semaines pour avoir de belles conditions jusqu'à fin», a-t-elle ajouté.

La saison de motoneige a fait le bonheur des amateurs de ce sport sans aucun doute, mais également des commerçants. Ces derniers ont profité d'un début de saison rapide.

Sans même hésiter, on assure que les ventes de motoneiges ont augmenté, jusqu'à 25 % dans certains cas, comparativement à la saison dernière qui avait été mauvaise à plusieurs égards.

«Les conditions et les quantités de neige ont été très favorables. Tout ça mis ensemble fait en sorte que cette année on a vendu, côté volume, environ 15 % de plus de motoneiges, neuves et usagées. On vend de tout, mais la motoneige est notre plus gros revenu, ça nous a grandement aidés», assure Mathieu Bourdeau, directeur des ventes chez Elitech Sports Évasion de Saint-Étienne-des-Grès.

Le son de cloche est le même chez Motos Thibault à Trois-Rivières, où on a remarqué une hausse des ventes avoisinant le 25 % qu'on explique, entre autres, par l'arrivée rapide de la neige qui suscite un enthousiasme immédiat chez les amateurs.

«Habituellement la motoneige, c'est en dents de scie, mais il y a eu une abondance de neige qui a fait que la saison a commencé tôt et fermé assez tard. [...] Plus la neige arrive tôt, plus l'engouement arrive tôt. C'est comme pour la moto. Là on voit le soleil, les gens vont se mettre en mode moto», a commenté le propriétaire Alain Parent.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer