L'actualité régionale en bref

Pierre Thibault...

Agrandir

Pierre Thibault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'architecte Pierre Thibault au Collège Shawinigan

Le Collège Shawinigan invite la population à la conférence de l'architecte Pierre Thibault, ce mardi 28 mars à 12 h 30 au Carrefour de l'information (local 2000).

Intitulée Repenser sa ville, la conférence s'inscrit dans la programmation du forum Voir autrement, qui promeut l'échange d'idées pour repenser les choses autrement de façon collective.

La conférence est gratuite et ouverte au public. Récipiendaire de plusieurs prix, M. Thibault a entre autres signé les projets du Centre d'exposition de Baie-Saint-Paul, du Théâtre de la Dame de Coeur et de Cohabitat Québec.

De gauche à droite: Nicole Bélouin, trésorière, Jacques... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 2.0

Agrandir

De gauche à droite: Nicole Bélouin, trésorière, Jacques Giroux, directeur, et Jacqueline Giroux, présidente.

François Gervais, Le Nouvelliste

L'Âge d'or Sainte-Thérèse fête ses 45 ans

Le club de l'Âge d'or Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus célèbre son 45e anniversaire, cette année et à cette occasion, 864 convives prendront part à un souper avec soirée dansante, le 6 mai. L'événement se déroulera à guichet fermé puisque tous les billets ont été vendus une semaine après l'annonce de l'activité.

Ce club de l'Âge d'or est le plus gros du Québec, si l'on en croit sa présidente, Jacqueline Giroux. Tous les mois, plusieurs des 1800 membres se réunissent pour un dîner qui regroupe chaque fois entre 500 et 600 d'entre eux, dit-elle.

Mme Giroux estime que le club va bien parce qu'il y a de quoi plaire à sa vaste clientèle dont l'âge d'admission est de 50 ans et plus. «Il y en a pour tous les goûts», dit-elle.

Des dîners, des tournois, des voyages, dont quelques-uns aux États-Unis, des cours de danse, du baseball poche, pour ne citer que ces quelques exemples, font partie des activités les plus populaires. «Nous avons eu une cabane à sucre en fin de semaine», ajoute-t-elle.

Mme Giroux estime que les activités sont offertes à des prix très bas, ce qui encourage les gens à participer, «25 $ pour 10 cours de danse et 15 $ pour des soupers cinq services», illustre-t-elle.

Il faut dire que la présidente y met énormément d'heures chaque semaine. «Ça me garde en santé», fait-elle valoir. Elle peut aussi compter sur au moins deux bons bras droits pour faire avancer les dossiers.

Si Mme Giroux, son équipe et les membres fêtent le 45e de leur club, cette année, «mon rêve serait de fêter le 50e», indique l'énergique présidente qui aura sous peu 75 ans.

Elle croit que le club Sainte-Thérèse est populaire «parce que les gens vont là où il y a des gens».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer