La Tuque veut améliorer la qualité de vie des autochtones en milieu urbain

Normand Beaudoin... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Normand Beaudoin

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Neuf villes et neuf centres d'amitié autochtones du Québec ont profité de la Semaine pour l'élimination de la discrimination raciale pour signer un engagement mutuel pour l'amélioration des conditions de vie des autochtones en milieu urbain.

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin et la présidente du Centre d'amitié autochtone de La Tuque, Rachelle Chachai, ont annoncé qu'ils avaient signé cette entente.

La signature a eu lieu à Val-D'Or, au terme de la 2e Grande rencontre des Maires et du Mouvement des Centres d'amitié autochtones du Québec, dont la première édition a eu lieu à La Tuque l'automne dernier.

«Nous sommes très sérieux dans notre désir d'améliorer la qualité de vie des autochtones qui vivent en milieu urbain» souligne le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

Les neuf municipalités et centres d'amitié autochtone présents à cette rencontre ont tous signé l'engagement mutuel pour l'amélioration des conditions de vie des Autochtones en milieu urbain. Les maires se sont engagés à mettre en place des actions concrètes afin de faciliter la cohabitation entre Autochtones et allochtones.

La présidente du Centre d'amitié autochtone de La Tuque croit que cette entente «renforcera la confiance déjà partagée pour continuer notre travail de collaboration et ainsi améliorer la qualité de vie des personnes autochtones qui vivent ou sont de passage à La Tuque».  

«De plus, le CAALT apportera de l'aide et du soutien au comité conjoint formé au sein de l'Union des municipalités du Québec», ajoute Rachelle Chachai.

Le comité conjoint de l'UMQ, formé d'élus et de représentants des centres d'amitié autochtone, ainsi que des Premières nations, aura comme mission de pérenniser les échanges et de soutenir les actions dans l'objectif de mieux vivre ensemble. 

On espère avec ce comité, mis en place en novembre dernier, définir les enjeux prioritaires et les stratégies à privilégier pour réviser les politiques publiques à l'égard des autochtones en milieu urbain et favoriser les échanges, la collaboration et la diffusion de bonnes pratiques entre les partenaires.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer