• Le Nouvelliste > 
  • Actualités 
  • > Hockey mineur et patinage artistique à Louiseville: les voisins doivent faire leur part 

Hockey mineur et patinage artistique à Louiseville: les voisins doivent faire leur part

Richard Noël, vice-président de l'Association du hockey mineur... (François Gervais)

Agrandir

Richard Noël, vice-président de l'Association du hockey mineur de Louiseville, et Caroline Séréda, présidente du Club de patinage artistique de Louiseville.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Autant la direction du hockey mineur que celle du patinage artistique craignent pour l'avenir de ces deux sports à Louiseville en raison des frais d'inscription qui grimpent depuis 2014. Voilà pourquoi elles sont d'avis que les municipalités voisines devraient soutenir financièrement leurs jeunes qui utilisent la glace de l'aréna de Louiseville afin de réduire l'impact de la hausse de ces frais.

Le coût d'une inscription en 2016-2017 pour le hockey mineur est de 470 $, dont 300 $ uniquement pour les frais de location de glace. Avec la récente politique de la Ville de Louiseville, les frais pour la location de la glace imposés aux clubs sportifs sont remboursés aux parents des jeunes athlètes louisevillois. Cela veut dire que ceux-ci paient uniquement 170 $. Mais les prévisions pour 2017-2018 font état d'un coût de plus de 600 $ pour les non-résidents de Louiseville, étant donné que les frais de location de la glace passeront de 70 $ l'heure à 80 $, plus taxes.

L'organisation du patinage artistique a fixé le coût d'inscription en 2016-2017 à 360 $ pour la catégorie P Plus (les enfants âgés de 3 ans à environ 8 ans). De cette somme, 310 $ servent à couvrir les frais de location de glace, ce qui fait que l'inscription pour les jeunes de Louiseville coûte 50 $. Là aussi, on craint que les coûts grimpent en flèche en 2017-2018, pouvant même dépasser 400 $ pour les débutants et 500 $ pour le volet compétitif.

Cette flambée des frais fragilise le nombre d'inscriptions des jeunes provenant de l'extérieur de Louiseville. Habituée d'accueillir quelque 200 joueurs il y a quelques années à peine, l'Association du hockey mineur de Louiseville regroupe 170 jeunes pour la saison 2016-2017. De son côté, le Club de patinage artistique de Louiseville accueillait 120 membres il y a cinq ans. Le total est de 80 cette année.

«On a moins de jeunes qui viennent de l'extérieur, confirme Caroline Séréda, présidente du Club de patinage artistique de Louiseville. Chaque année, il y a une baisse d'inscriptions.»

En 2013-2014, 87 jeunes faisaient du patinage artistique, dont 56 provenaient de l'extérieur de Louiseville. Sur les 80 inscrits cette année, 32 n'habitent pas Louiseville.

Le patinage artistique essaie d'être créatif pour attirer une nouvelle clientèle. Le club a diminué ses coûts d'inscription depuis deux ans pour amener plus de Louisevillois à s'inscrire. Plus d'athlètes sont débutants (49 membres) à ce club qui perd en revanche des filles du niveau Star (31 membres). Cette catégorie compétitive exige des frais d'inscription de 460 $ pour les résidents de l'extérieur et de 150 $ pour les citoyens de Louiseville. En 2013-2014, ces frais étaient respectivement de 243 $ et de 150 $.

«À cause des coûts, des patineuses en Star quittent pour d'autres clubs ou arrêtent. Quand on perd des jeunes en Star, on perd des entraîneurs. Le rayonnement de notre club repose sur le niveau Star», mentionne Caroline Séréda.

Au hockey mineur, 109 des 170 joueurs n'habitent pas Louiseville. Selon Richard Noël, le nombre de joueurs provenant des municipalités environnantes suit la même courbe que celle observée du côté du patinage artistique.

«C'est inquiétant pour le hockey mineur, déclare le vice-président de l'AHML. Par rapport à l'an passé, on a 15 joueurs de moins. Pour l'an prochain, on s'attend à une baisse de 10 joueurs à peu près. On a des catégories où on n'aura pas assez de jeunes pour faire une équipe. Les tarifs ne sont pas la seule raison, mais ce n'est pas un incitatif.»

La crainte de voir la dégringolade se poursuivre est que les frais de location de glace augmenteront de 10 $ l'an prochain. Étant donné que les tarifs de location sont répartis selon le nombre de membres, la facture va grimper une fois de plus.

«L'an prochain, ça va coûter environ 400 $ pour la location de la glace plus 230 $ pour les frais d'adhésion à Hockey Mauricie et Hockey Québec. Ça va coûter plus de 600 $. Un joueur de l'extérieur va payer 400 $ de plus qu'un jeune de Louiseville», ajoute M. Noël.

Le niveau MAHG, qui est la porte d'entrée du hockey mineur, est d'ailleurs en perte de vitesse. Seulement huit joueurs sont inscrits cette année.

C'est la raison pour laquelle le hockey mineur a demandé de fixer les frais de location de glace à 65 $ l'heure. Cette proposition a été refusée par la Ville de Louiseville, une décision que comprennent Mme Séréda et M. Noël en raison des lourds frais d'exploitation d'un aréna. D'autre part, les deux se demandent pourquoi une Ville impose un tel tarif de location de glace pour du sport mineur, alors qu'elle accorde à son club senior un taux préférentiel fixé à 75 $ l'heure.

«Ce qui me fatigue, c'est que le Bellemare paie moins. Je comprends que le Bellemare attire de la visibilité. Mais si tu ne t'occupes pas de tes enfants, ils n'auront pas le goût de demeurer ici. On prône les saines habitudes de vie. Le sport, ça demande de la discipline, de la persévérance. Je comprends qu'il y a une question de taxes, mais si tu veux que ta ville reste en santé, donne des activités aux enfants quand ils sont jeunes et ils vont demeurer dans ta ville.» déclare sans détour Mme Séréda, qui admet volontiers que Louiseville octroie notamment des heures gratuites lors des pratiques des spectacles et une aide financière pour les heures de glace utilisées de 10 %.

Le conseil de Louiseville concède que le tarif demandé au club Bellemare est avantageux par rapport au hockey mineur et au patinage artistique. La Ville affirme toutefois qu'elle y trouve son compte, car le Bellemare attire des centaines de spectateurs et que l'entreprise qui commandite l'équipe est un très bon citoyen corporatif qui participe à plusieurs projets locaux.

Cet épineux dossier sera discuté en long et en large mardi à 19 h à l'aréna de Louiseville. Le hockey mineur veut connaître l'avis des parents afin d'obtenir des pistes de solution visant à répartir les coûts pour les années futures. Les gens du patinage artistique seront également présents à la rencontre. Les deux organisations souhaitent que de nombreux parents seront sur place afin de les mobiliser pour qu'ils sensibilisent leurs élus municipaux respectifs à la question.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer