Sauvetage: la Garde côtière a joué son rôle

Un officier du Amundsen, le bateau de la... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Un officier du Amundsen, le bateau de la Garde côtière canadienne, n'a pas hésité à sauter à l'eau le 4 mars dernier pour secourir un homme prisonnier du fleuve Saint-Laurent.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Garde côtière canadienne a joué son rôle lors de l'intervention d'urgence du 4 mars au port de Trois-Rivières. Un officier n'a pas hésité à plonger dans les eaux glacées pour venir en aide à un homme prisonnier du fleuve Saint-Laurent.

L'incident survenu vers 21 h 40 a attiré de nombreuses personnes au port de Trois-Rivières, dont des membres du personnel du restaurant le Poivre Noir. C'est d'ailleurs l'agitation sur le quai qui a attiré l'attention de l'équipe de la garde côtière, dont le bateau se trouvait au port trifluvien.

«Les gens du Amundsen (le brise-glace de la garde côtière affecté à la zone de Trois-Rivières) ont vu des gens courir sur le quai et se sont rendu compte qu'une personne était à l'eau. La garde côtière a appelé le 911 à partir du bateau et un officier a enfilé un habit d'immersion pour aller à l'eau afin de récupérer la personne et la ramener sur le quai», confirme le conseiller principal en communication de la Garde côtière canadienne, Michel Plamondon.

L'officier de la Garde côtière canadienne a réussi à attacher l'homme en détresse avec une corde. Celui-ci a été hissé hors de l'eau grâce à la contribution d'autres intervenants, dont des policiers.

Le bateau de la Garde côtière n'a pas eu à se déplacer, étant donné que l'incident s'est déroulé à proximité. Selon les données enregistrées par la Garde côtière, il s'est écoulé environ cinq minutes entre le début et la fin de l'intervention de l'officier.

«Un de nos mandats est la recherche et le sauvetage, rappelle M. Plamondon. On a des gens formés sur les navires pour la recherche et le sauvetage et pour les premiers soins. Et nous avons certains équipements pour le faire.»

Ce genre d'intervention survient davantage durant la saison estivale, alors que les plaisanciers envahissent les plans d'eau.




À lire aussi

  • Sauvetage au menu au Poivre Noir

    Actualités

    Sauvetage au menu au Poivre Noir

    L'action ne manque pas un samedi soir dans les cuisines du Poivre Noir de Trois-Rivières. Le 4 mars dernier, alors que le restaurant était bondé, le... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer