Hausse au salon de jeux de Trois-Rivières

Le salon de jeux de Trois-Rivières affiche un... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le salon de jeux de Trois-Rivières affiche un bilan positif.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Selon le rapport trimestriel de Loto-Québec, le salon de jeux de Trois-Rivières affiche une hausse de son bénéfice d'exploitation et de son achalandage.

D'ailleurs, après trois trimestres, les profits sont de l'ordre de près de 3,3 millions de dollars comparativement à 2,3 millions de dollars pour la période correspondante de 2015-2016, soit une hausse de 40,9 pour cent. Et au cours des neuf premiers mois de l'exercice financier 2016-2017, les visites à l'établissement du boulevard des Forges ont atteint le nombre de 177 730 contre 157 070 pour les trois premiers trimestres de l'année précédente, ce qui correspond à un bond de 13,2 pour cent.

«Le salon de jeux de Trois-Rivières affiche une bonne performance, notamment en ce qui concerne l'achalandage. Cette donnée démontre que trimestre après trimestre, nos clients du salon de jeux de Trois-Rivières semblent apprécier leur visite, s'amuser et revenir», a commenté le directeur des salons de jeux de Trois-Rivières et Québec, Gino Lessard.

Globalement, Loto-Québec a vu ses profits fléchir de 10 pour cent au cours du troisième trimestre, dans le cadre d'un exercice financier où les gros lots alléchants sont un peu moins nombreux. La société d'État a affiché vendredi un bénéfice net de 294 millions $ pour la période de trois mois terminée le 26 décembre, comparativement à 328,2 millions $ il y a un an. 

Ses recettes se sont établies à 858,6 millions $, en recul de 4,8 pour cent.

Sans surprise, le recul le plus marqué a été constaté dans le secteur des loteries, qui a vu ses revenus reculer 8,9 pour cent, à 419,6 millions $. 

La baisse a été moins prononcée du côté des casinos, qui ont généré un chiffre d'affaires de 197,5 millions $, en baisse de 1,4 pour cent.

Une légère progression, à 0,5 pour cent, a toutefois constatée du côté des établissements de jeu, avec des revenus de 247,7 millions $.

Depuis le début de l'exercice, Loto-Québec a généré des profits de 933,2 millions $ sur un chiffre d'affaires de 2,6 milliards $, ce qui représente des baisses respectives de 1,3 pour cent et 1,5 pour cent par rapport à la même période l'an dernier.

Outre la diminution du nombre de gros lots majeurs offerts, la société d'État souligne que les trois premiers trimestres de son exercice comptaient deux jours de moins.

En collaboration avec La Presse canadienne




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer