• Le Nouvelliste > 
  • Actualités 
  • > Fusillade à Fort Lauderdale: les avocats du suspect le croient apte à subir son procès 

Fusillade à Fort Lauderdale: les avocats du suspect le croient apte à subir son procès

Esteban Santiago Ruiz... (Photo Lynne Sladky, AP)

Agrandir

Esteban Santiago Ruiz

Photo Lynne Sladky, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Miami

Le jeune homme soupçonné d'avoir tué cinq personnes et d'en avoir blessé six autres le mois dernier en ouvrant le feu à l'aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood, en Floride, est apte à subir son procès même s'il semble souffrir de troubles mentaux, ont indiqué ses avocats lors de sa comparution en Cour fédérale, jeudi.

Esteban Santiago fait l'objet de 22 chefs d'accusation. Il risque la peine de mort; il a plaidé non coupable.

Peu avant la tuerie, il avait été interné dans une unité de soins psychiatrique après s'être présenté dans un bureau de la police fédérale (FBI) pour dire qu'il entendait des voix et que l'agence centrale de renseignement (CIA) contrôlait son cerveau. Il a répété cette déclaration après son arrestation.

Ses avocats Hector Dopico et Eric Cohen ont dit à la juge Beth Bloom que leur client comprenait les procédures judiciaires et les accusations pesant contre lui. Il a été capable d'aider ses avocats à préparer une défense. Ils ont aussi indiqué que le jeune homme prenait des médicaments pour soigner un problème psychiatrique non précisé.

«Nous l'avons rencontré pendant plusieurs heures. Nous ne sommes pas inquiets en ce moment, a déclaré Me Dopico. On peut souffrir de maladie mentale, et même de schizophrénie, et être apte à subir un procès.»

La juge a demandé à M. Santiago s'il comprenait la gravité des accusations pesant contre lui, s'il savait que la peine de mort pourrait être réclamée et s'il était satisfait du travail de ses avocats. Il a calmement répondu «oui» à chacune des questions. Il a ensuite dit «non» lorsqu'on lui a demandé s'il s'objectait à un rapport de la cause. Le procès doit commencer le 2 octobre à Miami.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer