Enfin de la neige pour la Classique Sogetel!

Même si le site était recouvert de neige,... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Même si le site était recouvert de neige, les organisateurs ont craint le pire il y a quelques semaines, à un point tel que l'événement s'est de nouveau retrouvé en péril.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Nicolet) L'année 2016 s'était avérée un désastre pour la Classique Sogetel. Faute de neige, l'événement de courses de chiens de traîneaux n'avait tout simplement pas eu lieu. Fort heureusement, Dame Nature a collaboré ce week-end à Nicolet.

Samedi et dimanche, 62 équipes, dont certaines venues des États-Unis et de la France, ont attaqué le tracé de 20 km dont le point de départ était l'Hôtel Montfort et qui s'aventurait même sur la rivière Nicolet. 

«Avec la Ville de Nicolet, on trouvait important de redonner accès à la rivière. Sauf que c'est plus compliqué de faire un tracé parce que c'est un fond de glace et que les chiens ne peuvent courir sur la glace. S'il avait manqué de neige, nous n'aurions pas pu aller sur la rivière», explique Jérôme Gagnon, directeur général de Tourisme Nicolet-Yamaska.

Même si le site était recouvert de neige, les organisateurs ont craint le pire il y a quelques semaines, à un point tel que l'événement s'est de nouveau retrouvé en péril.

«On est satisfait, mais il y a trois semaines, quand il y a eu de la pluie, on n'était plus sûrs. Si nous avions eu encore de la pluie par la suite, c'est sûr qu'on annulait. Mais c'est de la neige qui est tombée finalement.»

Soulagé que Dame Nature ait collaboré, M. Gagnon estime que si l'événement avait dû être annulé cette année, il y a peu de chance qu'une édition 2018 aurait été organisée.

«Je ne pense pas que ça aurait survécu. Pour le comité organisateur, annoncer quelque chose qui est tout le temps annulé, ça prend de l'énergie. Ça aurait été difficile à relancer. Il n'y a pas mieux qu'en février pour faire un événement l'hiver, alors s'il n'y avait pas eu de neige... On ne peut pas gérer la neige avec des canons.»

Or, la Classique Sogetel s'avère être la seule attraction touristique hivernale à Nicolet, en plus de permettre aux visiteurs de découvrir l'Hôtel Montfort. La Ville ne souhaitait donc pas une nouvelle annulation de l'événement qui a finalement attiré environ 1500 personnes durant la fin de semaine.

«C'est une belle activité. Juste avec les équipes de course à chien de traîneaux et leur entourage, ça amène beaucoup de monde. On est vraiment content. Il y a des gens de l'extérieur, il y a des gens de la place. C'est un bon mélange», souligne la mairesse Geneviève Dubois.

Fumée et famille

S'il y avait plusieurs chiens sur le site pour les épreuves, il y avait aussi quelques cochons... sur le feu. En effet, pour cette deuxième édition, un concours gastronomique de cuisson de côtes levées sur BBQ avait été organisé. Un des rares à se tenir en hiver au Québec.

«Ce sont des bénévoles qui voulaient s'impliquer avec cette idée. C'est assez populaire, et les gens viennent de partout. Il n'y avait pas de participants locaux puisque quand ils ont vu que c'était des professionnels, qui ont leur page web et qui vendent leur sauce, ils ont compris que le calibre de la compétition était impressionnant», indique M. Gagnon.

Une nouvelle zone familiale avait aussi été aménagée sur le site et il était possible pour les enfants de faire des tours de traîneaux. Un créneau que continuera de développer la Classique Sogetel lors des prochaines années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer