Le diocèse de Trois-Rivières divisé en 13 paroisses en 2018

La configuration des paroisses du diocèse de Trois-Rivières... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

La configuration des paroisses du diocèse de Trois-Rivières changera de visage au cours de la prochaine année.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Filion
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La configuration des paroisses du diocèse de Trois-Rivières changera de visage au cours de la prochaine année.

Après plus de deux ans de consultations intensives dans le cadre du grand chantier du Tournant missionnaire, l'organisation catholique a rencontré près de 800 leaders pastoraux ou administratifs de la région en assemblée générale, dimanche après-midi, à la basilique du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, pour présenter le fruit de la première phase du Tournant.

À partir de janvier 2018, les paroisses mauriciennes, telles qu'on les connaît présentement, seront renommées «communautés chrétiennes de proximité» et seront regroupées en 13 nouvelles paroisses dans un souci de solidarité et de partage autant pastoral qu'administratif. Ce grand remaniement paroissial fera d'ailleurs l'objet d'une annonce devant les médias lundi matin.

«Je fais appel à la solidarité qui doit exister entre les communautés de proximité qui composeront les nouvelles paroisses. [...] Il y a nécessité d'un partage de ressources pour assurer une marge de succès, a expliqué l'évêque de Trois-Rivières, Mgr Luc Bouchard, à un auditoire attentif dimanche.

Nous respecterons toutefois l'autonomie et la liberté d'initiative dans les communautés de proximité, en autant que la solidarité et l'entraide pour les services pastoraux et les projets communs de la nouvelle paroisse soient accueillis et mis en oeuvre.»

C'est donc dire qu'aucun établissement paroissial ni église n'est appelé à être vendu ou fermé dans un avenir rapproché sur le territoire du diocèse. On est toutefois bien conscient des efforts à faire pour garder ces établissements viables.

«Nous respecterons le patrimoine financier et les églises de chaque communauté, mais non pas aux dépens de la mission. Il y aura ici un redressement financier nécessaire à ce chapitre», a lancé Mgr Bouchard lors de son allocution.

En attendant l'entrée en vigueur des 13 nouvelles paroisses, le diocèse entre maintenant dans la deuxième phase du Tournant missionnaire. Dès le mois prochain on mettra en place des comités de transition pour les 13 nouvelles entités. À l'automne, des prêtres-modérateurs, des coordonnateurs et de nouvelles équipes de pastorale et de vie communautaire entreront en fonction pour chacune des nouvelles paroisses, question de commencer l'importante transition.

Les noms de ces 13 paroisses seront également donnés au cours de l'année, tout comme sera ciblée la nouvelle fabrique de chaque entité.

«Les nouvelles paroisses continueront d'être assujetties à la Loi sur les fabriques. [...] Je demande aux fabriques des nouvelles paroisses de mettre en place des dispositions touchant les communautés de proximité, notamment la comptabilité par communauté et des comités locaux des affaires économiques», a affirmé Mgr Bouchard. 

Seule la paroisse trifluvienne Saint-Patrick ne sera pas touchée par cette réforme. Elle demeurera une paroisse nationale pour les anglophones du diocèse et deviendra donc la «14e paroisse».

Les réflexions et travaux sur les enjeux et orientations pastorales du diocèse se poursuivront parallèlement tout au long de la prochaine année. L'évêque de Trois-Rivières devrait publier à l'automne une lettre à ce sujet. «Je me donne et on se donne trois ans pour progresser, pour avancer et pour se mettre en marche dans cette direction.»

Le Tournant missionnaire mis de l'avant par le diocèse de Trois-Rivières a permis d'entendre depuis plus de deux ans de nombreux leaders pastoraux, des gestionnaires de paroisses et la population dans un contexte de baisse de fréquentation des églises, de l'âge avancé des prêtres et de difficultés financières des paroisses.

Par le biais des échanges tenus avec les personnes responsables des paroisses, plusieurs enjeux ont été abordés comme la solidarité avec les plus pauvres, le besoin des personnes de donner un sens à la vie et les relations avec les jeunes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer