Des vêtements chauds accrochés aux arbres pour ceux qui en ont besoin

Le maire Yves Lévesque et le jeune Mathis... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire Yves Lévesque et le jeune Mathis Boileau accrochent ensemble un vêtement recueilli au CPE Le Cheval Sautoir. À l'arrière, Cathy Landry, éducatrice au CPE et instigatrice du projet.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Une initiative visant à venir en aide aux gens en situation de pauvreté ou d'itinérance vient de voir le jour à Trois-Rivières. Les arbres du parc Victoria, à l'intersection des rues Royale et de La Vérendrye, seront ornés de foulards, tuques et mitaines que les gens dans le besoin pourront venir chercher à leur guise.

C'est grâce à l'initiative de Cathy Landry, éducatrice au Centre de la petite enfance Le Cheval Sautoir, que le projet a pu voir le jour. La dame, qui souhaitait par la même occasion transmettre des valeurs de partage et d'entraide aux petits qu'elle côtoie chaque jour à la garderie, a approché la Ville de Trois-Rivières afin de leur faire part de ses intentions.

«J'ai été reçue à bras ouverts, on m'a presque déroulé le tapis rouge», image Mme Landry, visiblement très fière de voir que son projet a pu voir le jour et a mobilisé autant de personnes, à commencer par plusieurs collègues et parents dont l'enfant fréquente Le Cheval Sautoir.

Les premiers articles, des mitaines, des tuques et des foulards, ont été recueillis à même un bac placé au CPE. Jeudi matin, lors de la conférence de presse annonçant la tenue du projet, plusieurs enfants en ont profité pour accrocher eux-mêmes les vêtements recueillis à l'intérieur du CPE.

Maintenant, la population est désormais invitée à venir déposer les vêtements chauds non utilisés ou fraîchement tricotés dans l'une des cinq bibliothèques du territoire de la ville de Trois-Rivières. Par ailleurs, ceux et celles qui le désirent peuvent aller eux-mêmes les accrocher directement aux arbres du parc Victoria, et ce, jusqu'au 19 mars prochain.

Le maire Yves Lévesque n'a pas manqué de saluer l'initiative de Mme Landry, un geste qu'il a qualifié de généreux et inspirant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer