L'actualité régionale en bref

On retrouve ici le président de la Chambre,...

Agrandir

On retrouve ici le président de la Chambre, Pierre Mercier, la directrice générale, Marie-Pier Matteau, ainsi que le président et éditeur du Nouvelliste, Alain Turcotte.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Cocktail de la CCITR

La Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières a tenu dernièrement son cocktail du nouvel an au Musée québécois de culture populaire.

La Chambre de commerce reçoit ce mercredi 25 janvier, dans le cadre de ses grands déjeuners d'affaires, le vice-président de direction chez Kruger, Daniel Archambault.

De gauche à droite: Étienne Vincent, directeur administratif... - image 2.0

Agrandir

De gauche à droite: Étienne Vincent, directeur administratif du Groupe Vincent, Frédéric Trudelle, directeur général du Centre Roland-Bertrand et Maxime Vincent, président du Groupe Vincent.

Campagne du Centre Roland-Bertrand: 141 900 $ pour les paniers de Noël

Le Centre Roland-Bertrand a dressé le bilan de sa campagne de paniers de Noël tenue en novembre dernier.

La générosité du public a permis d'amasser près de 141 900 $ en denrées, ce qui a permis de distribuer 1003 paniers aux personnes dans le besoin sur le territoire de Shawinigan et Shawinigan-Sud.

Il s'agit d'une légère hausse, indique l'organisme. La demande, en 2015, avait en effet été de 995 paniers.

Le Centre Roland-Bertrand souligne la contribution de son président d'honneur, Groupe Vincent. L'entreprise a non seulement fourni un chèque de 1000 $, mais aussi quelque 140 heures de bénévolat dans les divers événements organisés et lors de la distribution des paniers.

Parmi les nombreuses initiatives qui sont venues appuyer son oeuvre, le Centre souligne la contribution du Trou du Diable qui a amassé 20 600 $ via diverses activités de son cru. Le déjeuner de la Rôtisserie St-Hubert Shawinigan a généré 6000 $. La collecte des 0,25 $ au Canadian Tire Shawinigan a rapporté 5828 $.

Quant au blitz téléphonique organisé par l'équipe du Centre fiscal et la Guignolée des médias, ils ont permis d'amasser respectivement 27 571 $ et 20 530 $. Le Centre souligne aussi la contribution de Culture Shawinigan qui a récolté des denrées pour une valeur de 1930 $.

Petite révolution dans les heures d'ouverture à Saint-Boniface

À compter de cette semaine, les citoyens de Saint-Boniface pourront bénéficier d'une retombée concrète de la signature de la convention collective entre la Municipalité et ses employés, puisque les bureaux de l'hôtel de ville seront ouverts à tous les vendredis.

Il s'agissait du coeur des interminables négociations qui ont occupé les parties pendant plus de deux ans. En juin dernier, la présidente du Syndicat des travailleurs et travailleuses de Saint-Boniface (CSN), Céline Lemay, avait précisé que les bureaux de la municipalité étaient fermés le vendredi depuis 1998 et que le besoin pour changer cette habitude n'était pas démontré par la partie patronale.

Dans l'entente convenue en décembre, les élus ont accepté de maintenir l'horaire de quatre jours pour les fonctionnaires municipaux, mais certains seront assignés du mardi au vendredi tandis que les autres demeureront du lundi au jeudi.

Dans un communiqué, la Municipalité présente son nouvel horaire comme une amélioration «au bénéfice des citoyens de Saint-Boniface». 

À compter de cette semaine, leur hôtel de ville sera ouvert du lundi au jeudi, de 8 h à midi et de 13 h à 17 h 30. Les mêmes heures d'ouvertures prévaudront en matinée le vendredi, mais en après-midi, les bureaux seront ouverts de 13 h à 16 h.

Le conseil municipal a approuvé le nouveau contrat de travail à sa séance régulière du 16 janvier. Rappelons que les employés empocheront des hausses salariales totalisant 12 % sur cinq ans à la suite de cette entente, qui prend fin le 31 décembre 2018.

Week-end occupé pour les policiers en motoneige

La Sûreté du Québec était très présente ce week-end sur les sentiers de motoneige à l'occasion de l'événement «portes ouvertes» de la Fédération des clubs de motoneiges du Québec. 

À l'occasion de ce week-end, tous les motoneigistes pouvaient emprunter les sentiers fédérés. Dans la région (Mauricie et les MRC de Bécancour et de Nicolet), les policiers ont intercepté plus de 1500 motoneigistes pour de la sensibilisation ou pour des interventions. 

«Ils ont émis 126 constats d'infraction et 164 avertissements», affirme dans un communiqué le service des communications de la SQ. Les patrouilleurs ont également procédé à l'arrestation d'un homme qui était sous mandat ainsi qu'un autre pour conduite avec les facultés affaiblies par la drogue et pour recel.

De plus, quelques plaques d'immatriculation factices ont été saisies et certains conducteurs de VTT ont été expulsés des sentiers réservés aux motoneigistes. 

En terminant, les policiers ont secouru un touriste égaré dans le parc national de la Mauricie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer