Monsieur Reptile reçoit l'aide de la Ville de Trois-Rivières

Mathieu Naud, alias Monsieur Reptile, obtient l'aide de... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Mathieu Naud, alias Monsieur Reptile, obtient l'aide de la Ville pour la poursuite des activités de son refuge pour reptiles.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le cri du coeur lancé plus tôt cette semaine par Mathieu Naud, alias, Monsieur Reptile, dans différents médias pour tenter de sauvegarder des activités de son refuge pour reptiles a trouvé écho auprès de la Ville de Trois-Rivières.

En effet, une entente a été conclue entre le spécialiste des reptiles et la SPA Mauricie afin d'obtenir une compensation financière, mais également pour recevoir un coup de pouce autre que financier pour la poursuite de ses activités.

Rappelons que Monsieur Reptile offre depuis plusieurs années des conférences, animations scolaires, animations pour les fêtes d'enfants et des services de formation et de consultation pour tout ce qui touche l'univers des reptiles.

Or, Mathieu Naud possède également chez lui un refuge animal qui accueille près de 200 reptiles qui ont pour la plupart été abandonnés, dont plusieurs ont été placés à cet endroit par la SPA Mauricie. Toutefois, les frais engendrés par le maintien du refuge étaient devenus difficiles à supporter pour celui qui n'obtenait pas de compensation financière de la Ville pour ses services.

Son cri du coeur aura toutefois été entendu, alors qu'une rencontre tenue jeudi matin a permis de trouver une solution qui semble convenir à toutes les parties. Désormais, lorsque la SPA Mauricie recueillera un reptile qui sera envoyé au refuge de Mathieu Naud, une compensation financière d'une centaine de dollars sera versée au spécialiste afin d'assurer le maintien des activités du refuge et de fournir la nourriture à l'animal. 

«C'est une excellente nouvelle et ça répond grandement à mes attentes. Mais je suis aussi très heureux de l'ouverture de la Ville et de la SPA Mauricie pour m'aider à la poursuite des activités sans que ce soit nécessairement sur le plan financier.

Ils ont aussi convenu de me mettre en contact avec des gens qui peuvent m'aider dans le maintien du refuge, comme par exemple par l'échange de services. Parfois, il y a des situations où les gens peuvent nous venir en aide, mais ils ne le savent juste pas. Avec les contacts de la SPA et l'aide de la Ville, les liens vont pouvoir se faire plus facilement», se réjouit Mathieu Naud.

Le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Yvan Toutant, estime qu'il peut y avoir une quarantaine d'interventions par année en lien avec les reptiles abandonnés à la SPA Mauricie. De son côté, Mathieu Naud explique qu'il reçoit aussi des animaux de d'autres intervenants, comme par exemple les policiers ou encore de simples citoyens qui ont recours au refuge.

«J'estime qu'il y a entre 50 et 60 abandons par année. Pour ma part, je préconise les adoptions responsables et c'est une valeur qui rejoint aussi beaucoup la SPA Mauricie. Depuis plusieurs années, j'estime aussi avoir sauvé beaucoup de reptiles de l'abandon, juste en donnant de l'information et des conseils aux gens qui souhaitaient adopter un reptile mais qui n'étaient pas forcément conscients des implications, des coûts et des responsabilités que ça pouvait représenter», constate-t-il.

D'ailleurs, Monsieur Reptile signale avoir pris conscience de l'importance de poursuivre sa mission éducative.

«Depuis que j'ai lancé mon appel à l'aide, j'ai eu plusieurs commentaires positifs et motivants, mais aussi des commentaires négatifs, qui me font comprendre qu'il y a encore de l'éducation à faire, que je dois démystifier certaines choses en lien avec les reptiles», confie celui qui se dit très heureux d'avoir obtenu autant d'écoute et de soutien de la Ville de Trois-Rivières.

«Ça nous prouve que ce qu'on fait, c'est utile, c'est considéré. C'est une belle tape dans le dos pour poursuivre les activités», mentionne-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer