Un baume pour les victimes de la pyrrhotite

Les députés de la Mauricie étaient réunis vendredi... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les députés de la Mauricie étaient réunis vendredi pour annoncer deux bonnes nouvelles aux victimes de la pyrrhotite.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) C'est non pas une, mais bien deux bonnes nouvelles qui attendaient, vendredi matin, les victimes de la pyrrhotite en Mauricie. Québec a non seulement annoncé l'octroi d'une aide supplémentaire de 17 M$ pour aider les victimes à procéder aux réparations des maisons endommagées par la pyrrhotite, mais le gouvernement abaisse du même coup la norme de concentration de pyrrhotite nécessaire pour être admissible au programme d'aide gouvernementale, une demande longtemps revendiquée par la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP).

Ainsi, à compter de maintenant, la norme de concentration de pyrrhotite admissible pour le programme gouvernemental passera de 0,30 % à 0,23 %, soit la norme qui avait été établie lors du mégaprocès de la pyrrhotite comme étant le seuil où les fondations et sous-sols des maisons doivent être reconstruites. L'abaissement de cette norme permettra désormais à plus d'une centaine de propriétaires aux prises avec la pyrrhotite, mais qui se retrouvaient sous le seuil déterminé par le gouvernement, de pouvoir avoir recours à l'aide financière disponible.

Une belle victoire pour la CAVP, qui souhaitait depuis longtemps voir cette norme être abaissée à ce niveau. «À 0,23 %, ça a été prouvé au procès que les sous-sols étaient à refaire. La Garantie des maisons neuves refaisait elle aussi les sous-sol à 0,23 %. C'est ce qu'on a demandé au gouvernement et on avait quelque chose pour appuyer notre demande, alors évidemment c'est une excellente nouvelle pour les victimes», explique le président de la CAVP, Alain Gélinas.

Le gouvernement a donc évalué qu'une centaine de maisons supplémentaires pourront avoir accès à l'aide financière grâce à cette norme, mais se doute bien que d'autres victimes, restées silencieuses jusqu'ici, pourraient désormais se manifester. «S'il s'en ajoute, tant mieux, ça permettra à un plus grand nombre de résidences de faire les réparations requises. Le programme est là pour ça. Le programme est là en attendant les résultats du procès. On attend tous avec une grande attention les résultats, mais en attendant, ce sont des familles, ce sont nos citoyens qui pourront en bénéficier», a mentionné le député de Maskinongé, Marc H. Plante.

Ce dernier a du même coup annoncé une aide financière supplémentaire de 17 M$, qui viendra s'ajouter aux autres montants déjà rendus disponibles par Québec dans ce fonds d'aide, ce qui porte la contribution gouvernementale à près de 52 M$ depuis 2011. «On estime qu'avec le 17 M$ additionnel, ce sont 300 maisons de plus qui pourront être réparées. Dans le programme, il reste actuellement près de 25,6 M$. Somme toute, 700 maisons pourront être réparées dans les deux prochaines années», se réjouit Marc H. Plante.

L'aide annoncée vendredi sera répartie dans toutes les MRC de la région où la problématique de la pyrrhotite est présente, y compris Nicolet-Bécancour, mais la plus grande part du gâteau devrait revenir à la région de Trois-Rivières, là où le plus grand nombre de cas signalés à la Société d'habitation du Québec ont été recensés, précise le député de Maskinongé.

Marc Dubord n'était pas admissible à l'aide gouvernementale... (Stéphane Lessard) - image 2.0

Agrandir

Marc Dubord n'était pas admissible à l'aide gouvernementale jusqu'à dernièrement, mais l'assouplissement des règles d'admissibilité quant à la concentration de pyrrhotite pourront lui permettre de recevoir une aide financière.

Stéphane Lessard

Alain Gélinas, président de la Coalition d'aide aux... (Stéphane Lessard) - image 2.1

Agrandir

Alain Gélinas, président de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite.

Stéphane Lessard

Baume

Pour une victime de la pyrrhotite, Marc Dubord, l'annonce de vendredi a été reçue comme un véritable baume pour sa famille et lui-même. Le Trifluvien qui possède une résidence dans le secteur Pointe-du-Lac depuis 2005 a constaté cet automne des fissures aux fondations de sa maison. «Vu qu'il y avait un très haut taux dans le quartier et dans la région immédiate, je n'ai pas pris de chance et j'ai fait un test préventif. Je souhaitais que ce soit négatif, mais ça s'est avéré positif. Avec le seuil qui est sorti, j'étais à 0,25 % alors qu'on savait que le programme d'aide financière du gouvernement était à 0,30 %», signale M. Dubord, qui estime que les travaux qui auraient été nécessaires pour remettre sa maison en état auraient signifié un fardeau financier énorme pour lui.

«C'est dans les six chiffres, facilement. La problématique pour ma famille et moi est que nous n'étions pas admissibles au programme. Il aurait fallu débourser beaucoup d'argent de nos poches sans cette aide, mais avec l'aide, on va respirer un peu mieux. Pour moi et d'autres victimes, c'est un soulagement. Ça va donner un petit baume au point de vue financier», explique-t-il.

La CAVP a déjà estimé qu'il faudrait tout près de 700 M$ pour venir à bout du problème de la pyrrhotite en Mauricie. Toutefois, même en recevant un tel montant aujourd'hui, on ne pourrait pas procéder aux réparations des quelque 4000 maisons affectées sur-le-champ, estime Alain Gélinas. «Ça ne règle pas tout le problème, sauf qu'on sait désormais qu'on en a pour deux étés pour faire des travaux. On va pouvoir réparer près de 700 maisons d'ici 2018 avec l'aide du provincial ainsi que les 10 M$ qui sont versés annuellement par le fédéral pendant trois ans. Après, nous verrons ce qui va se passer au niveau du procès. Si ce n'est pas à notre goût, nous autres on va continuer de représenter les victimes et se battre pour avoir des sommes pour continuer de les aider», mentionne M. Gélinas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer