Les pentes prises d'assaut

Une soixantaine de personnes ont découvert ou redécouvert... (Olivier Croteau)

Agrandir

Une soixantaine de personnes ont découvert ou redécouvert les joies du ski alpin vendredi à Vallée du parc lors de la journée Ma première fois.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Une soixantaine de jeunes, et certains moins jeunes, ont découvert ou redécouvert les joies du ski alpin vendredi à Vallée du parc lors de la journée Ma première fois, une activité qui se tenait dans des centaines de stations en Amérique du Nord.

Au total, 60 personnes ont pris part à cette journée au centre de glisse shawiniganais. Il s'agit d'un excellent taux de participation, puisque 800 personnes s'étaient inscrites à travers les 40 stations québécoises.

«On est très content, c'est au-delà de nos espérances. Lors de la première édition, il y avait eu beaucoup moins de monde. On aurait pu en avoir plus, mais on a été obligé de limiter le nombre», mentionne le directeur général de la station, Alain Beauparlant.

Pour la somme de 25 $, les néophytes avaient accès à une leçon de ski d'une heure avec un moniteur, trois heures sur les pentes ainsi qu'à la location d'un équipement de ski ou de planche à neige, ce qui s'est avéré pratique pour plusieurs, dont les skis dataient d'une autre époque.

La Shawiniganaise Audrey Lépine a profité de cette journée avec deux de ses quatre enfants. Si son garçon s'amusait en planche à neige sur la piste-école, sa fille de 11 ans, elle, trouvait la journée un peu plus longue.

«Elle a fait une descente et elle est découragée! Je lui ai dit de se laisser une chance d'apprendre. Une journée de la sorte, c'est un incitatif (pour venir essayer le ski). Avec quatre enfants, parfois, c'est plus complexe. Mais on pensait les inscrire au ski, donc ça tombait bien. Ça nous permet de voir si ça vaut la peine d'acheter de l'équipement, neuf ou usagé, ou de le louer, mais surtout, de voir s'ils vont aimer ça.»

La forte participation à cette journée représente bien le début de saison que connaît l'industrie du ski au Québec. Les fortes précipitations de neige ont donné envie aux skieurs de sortir leur équipement des boules à mites.

«On sort d'une période qui a été plus difficile, surtout l'année dernière. Mais on l'oublie quand on voit des conditions comme cette année durant le temps des Fêtes. On va être au-dessus de notre moyenne, qui est un achalandage de 1 100 000 personnes. L'an passé, on en a eu à peine 700 000 durant cette période. On sent l'engouement», se réjouit le PDG de l'Association des stations de ski du Québec, Yves Juneau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer