Le député qui rayonne autant qu'un ministre

François-Philippe Champagne... (Stéphane Lessard)

Agrandir

François-Philippe Champagne

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Comme à chaque année depuis 2010, la direction du Nouvelliste profite de la fin de l'année pour valoriser les réalisations de trois personnalités de la région, une dans le domaine de l'actualité générale, une dans le secteur des sports et une autre dans le monde de la culture. Pour 2016, dans l'actualité générale, Le Nouvelliste a choisi de souligner l'implication du député fédéral de Saint-Maurice-Champlain dans des dossiers régionaux comme la pyrrhotite, l'avenir du Centre fiscal et les investissements au parc national de la Mauricie. Les 10 ans des Défis du parc et la constante croissance de l'événement ont valu à sa directrice générale Marie-Josée Gervais le titre de personnalité de l'année dans le volet des sports. Enfin, le rayonnement international du chef de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières Jacques Lacombe et son souci de l'éducation musicale des jeunes ont justifié sa nomination comme personnalité de l'année dans l'univers culturel.

Pendant les très longs mois de préparation qu'il s'est imposés avant de proposer sa candidature aux électeurs du comté de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne ne ratait jamais une occasion de solliciter les conseils de son mentor, Jean Chrétien. L'ex-premier ministre du Canada n'a pas mis de temps à deviner l'intérêt de son concitoyen de Shawinigan pour la politique.

«Il travaillait en Europe, un peu partout dans le monde», se remémore M. Chrétien. «Il venait me voir, il m'expliquait qu'un jour, il aimerait faire de la politique. Je l'ai encouragé. Je lui donnais mes conseils. Il a travaillé très fort, il est revenu chez lui, il s'est préparé et il a été élu. Il fait très bien à Ottawa; tout le monde le dit. Je suis bien fier de lui. Il comprend que ce n'est pas facile et qu'il faut travailler.»

Cet acharnement à faire rayonner la Mauricie dans la capitale fédérale et partout où il passe, sa disponibilité dans le comté et la diligence de ses interventions dans des dossiers aussi sensibles que la contribution du gouvernement fédéral pour aider les victimes de la pyrrhotite, l'avenir du Centre fiscal de Shawinigan ou l'avancement de projets industriels et touristiques ont convaincu Le Nouvelliste de désigner François-Philippe Champagne personnalité de l'année 2016.

L'actuel premier ministre du Canada, Justin Trudeau, apprécie grandement la contribution de M. Champagne depuis le retour des libéraux au pouvoir.

«C'est un député qui est toujours à l'écoute, proche des gens, intelligent et patient», livre-t-il. «D'abord, il travaille très fort pour représenter les intérêts et les préoccupations de ses concitoyens de la Mauricie au sein du gouvernement. Que ce soit au niveau des emplois dans la région, du développement économique, de l'innovation et de la créativité, des relations entre les différents paliers de gouvernement ou tout simplement son enthousiasme et son énergie, François-Philippe est un député de terrain qui comprend les enjeux de sa communauté et qui s'engage quotidiennement à la recherche de solutions.»

Le premier ministre fait remarquer qu'en tant que secrétaire parlementaire au ministre des Finances, M. Champagne a joué un rôle «essentiel» dans l'élaboration du premier budget. 

«Il travaille déjà sur le prochain et il est parmi les députés les plus efficaces au sein de la Chambre des communes», fait remarquer M. Trudeau.

«Je suis très fier que Le Nouvelliste ait décidé d'accorder à François-Philippe l'honneur d'être nommé Personnalité de l'année», souligne le chef du Parti libéral du Canada. «Je tiens à le féliciter personnellement. Je sais qu'il continuera à être une voix forte pour la Mauricie et pour tout le Québec au sein de notre caucus et également au sein du Parlement.»

Agent de changement

Lorsqu'il a soumis sa candidature aux électeurs de Saint-Maurice-Champlain l'an dernier, François-Philippe Champagne possédait déjà une connaissance très pointue des enjeux du comté, après l'avoir défriché pendant près de deux ans. Cet acharnement a rapidement attiré l'attention du maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

«Quand il s'est présenté, il connaissait déjà très bien la Mauricie et son comté en particulier», raconte-t-il. «Il l'a pataugé d'un bord à l'autre!»

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, reconnaît qu'il n'a jamais été mis en contact avec autant de ministres fédéraux depuis l'élection de M. Champagne. 

«Il parle de Shawinigan partout», se réjouit-il. «C'est fantastique les ouvertures qu'il nous fait. Il livre la marchandise et pas à peu près. Ce que j'apprécie beaucoup, c'est sa proximité. On peut le joindre n'importe quand. Comme agent de changement, c'est quelque chose.»

En fait, M. Angers considère que François-Philippe Champagne est en train de redéfinir les attentes d'un milieu envers un député fédéral.

«Ce qu'il réussit à initier et à nous amener à travers tous ses contacts, c'est assez fabuleux», encense-t-il. «Un politicien, provincial ou fédéral, est souvent en attente. Il va gérer les demandes. François-Philippe ne fonctionne pas comme ça. Il trouve les projets, les initiatives. C'est le député fédéral rêvé!»

M. Champagne paraît-il particulièrement bien parce qu'il a succédé à une certaine Lise St-Denis, dont le passage anecdotique avait déstabilisé les maires de la région? 

«C'est vrai qu'on n'a pas été gâté», sourit M. Beaudoin. «Mais il y en avait eu d'autres avant elle et je n'ai jamais eu autant d'attention que ça. M. Champagne est quelqu'un qui a vu le monde, qui a voyagé. Il est à l'écoute. Quand je lui jase d'un dossier, il est toujours au courant.»

À seulement 46 ans, M. Champagne possède le profil du politicien qui peut devenir un monument inamovible dans son comté. Qui dit qu'il ne surpassera pas, un jour, la longévité de son modèle?

«Il a commencé plus tard que moi», rétorque M. Chrétien. «Moi, j'ai commencé à 29 ans. Quel âge a-t-il, une quarantaine d'années? Il a du retard!»

Les personnalités Le Nouvelliste

2010

Actualité: Michel Angers

Arts et spectacles: Fred Pellerin

Sports: Heidi Levasseur

2011

Actualité: Lise Lebel

Arts et spectacles: Denis Villeneuve

Sports: Frédéric Dion

2012 

Actualité: Shawinigan

Arts et spectacles: Bryan Perro et Fred Pellerin

Sports: Marie-Ève Nault

2013

Actualité: Yvon Boivin

Arts et spectacles: Valérie Carpentier 

Sports: Michaël Bournival

2014

Actualité: Michel Angers

Arts et spectacle: Les élèves du Conservatoire de musique

Sports: L.-P. Dumoulin et Dominic Fugère

2015

Actualité: Yves Lévesque

Arts et spectacles: Fred Pellerin et Bryan Perro

Sports: Les Aigles Can-Am

2016

Actualité: François-Philippe Champagne

Arts et spectacles: Jacques Lacombe

Sports: Marie-Josée Gervais

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer