Bécancour et Trois-Rivières réclament le projet de Gaz Métro

Les maires de Trois-Rivières et Bécancour, Yves Lévesque... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les maires de Trois-Rivières et Bécancour, Yves Lévesque et Jean-Guy Dubois, se donnent la main à nouveau pour défendre un dossier.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) «Quand on ne reçoit pas de cadeau, il faut savoir le demander. Et il faut qu'il se passe quelque chose en 2017.»

Voilà comment le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a justifié sa sortie commune avec son homologue de Trois-Rivières, Yves Lévesque, pour réclamer la réalisation du projet de Gaz Métro Solutions Énergie évalué à 75 millions de dollars.

Et la pression vise le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, pour qu'il accorde son feu vert.

On sait que pour le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), la construction de cette usine pour alimenter la centrale n'est pas la meilleure solution pour faire face aux grandes demandes hivernales en énergie. Une position contestée par le promoteur qui se tient prêt à livrer la marchandise, à la demande de son client, Hydro-Québec.

Dans son rapport qui prend acte des faibles impacts sur l'environnement de l'option proposée, le BAPE en vient notamment à la conclusion que l'approvisionnement en gaz naturel de la centrale de TCE par gazoduc pourrait se faire à un coût similaire à celui de la construction d'un site de stockage et regazéification de gaz naturel liquéfié (GNL). «Cela est inexact», a déjà plaidé Gaz Métro Solutions Énergie.

Déjà, dans une lettre datée du 7 novembre 2016, les deux hommes avaient exprimé au premier ministre du Québec, Philippe Couillard, leur inquiétude quant à la possibilité que le projet soit retardé ou même abandonné, «ce qui serait extrêmement dommageable pour nos deux régions». À ce jour, ils n'ont reçu aucun accusé de réception.

«Le projet est non seulement acceptable au plan environnemental comme le conclut le BAPE, mais à notre avis, il est également essentiel pour notre économie», ont-ils écrit.

Ceux-ci signalent que Gaz Métro Solutions Énergie s'est engagé à accorder plus de 50 % des contrats reliés à la construction à des entreprises locales.

«Considérant l'investissement prévu de 75 millions de dollars, il s'agit de retombées non négligeables», font-ils remarquer, d'autant plus qu'une centaine d'emplois seraient créés pendant les deux années de mise en chantier.

Par ailleurs, le duo rappelle que la société d'État a révisé ses besoins en puissance et prévoit maintenant une croissance moyenne de 0,6 % d'ici 2025-2026.

«Cette croissance amène un déficit de puissance annuel s'élevant annuellement à plus de 800 MW pour les neuf prochaines années. Le projet de Gaz Métro Solutions Énergie à Bécancour permet de remédier à 50 % de cette problématique et ainsi combler 570 MW», prétendent-ils.

Dans la même correspondance, les deux maires déplorent que Bécancour n'ait pas eu droit aux investissements industriels auxquels elle aurait pu s'attendre, et ce, malgré les efforts déployés au cours des dernières années.

«Plusieurs usines ont fermé leurs portes, laissant des centaines de travailleurs sans emploi. Les grands projets annoncés sont pour la plupart en attente. Ne laissons pas cette nouvelle opportunité nous glisser entre les doigts», supplient-ils.

Appelé à commenter une telle démarche politique, le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, la juge correcte.

«Dans ce dossier, j'ai un penchant assez favorable. Ça m'a étonné que le BAPE se positionne par rapport aux retombées économiques. Je ne pense pas qu'ils aient cette compétence et que ça fasse partie de leur mandat», a-t-il confié tout en disant comprendre les présentes vérifications d'Hydro-Québec sur la nécessité réelle d'un tel projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer