Club Richelieu: nouveau président, même recette

On aperçoit, dans l'ordre habituel, Stéphanie Tanguay, Stéphane... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

On aperçoit, dans l'ordre habituel, Stéphanie Tanguay, Stéphane Venne, Guy Gagnon, le président du club Richelieu de Trois-Rivières André Goudreau, Roland Thibeault et Marc Duval, qui ont mis la main à la pâte pour distribuer des plats à près de 175 élèves d'écoles primaires de la région.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le club Richelieu de Trois-Rivières a comblé de bonheur quelque 175 élèves de quatre écoles primaires, lundi, dans le cadre de son dîner annuel du temps des Fêtes.

À moins d'une semaine des célébrations de Noël, l'occasion était idéale pour offrir à des jeunes provenant de milieux défavorisés un moment rempli d'allégresse et de réjouissances.

L'organisation trifluvienne, en collaboration avec le restaurant le Rouge Vin, le détaillant Canadian Tire de Trois-Rivières et le Groupe Décoralium, s'est assurée que cette 12e édition se déroule à la hauteur des attentes des enfants.

L'événement, qui s'est tenu dans une salle de l'Hôtel des Gouverneurs, a été soigneusement coordonné de sorte que la multitude d'élèves des écoles Dollard, Saint-François-d'Assise, Saint-Paul et Saint-Philippe conservent un doux souvenir de l'activité.

Tout a été pensé, du décor féérique de Noël jusqu'aux jeux gonflables, en passant par une prestation de la chanteuse invitée Anik Saint-Pierre, sans oublier les buffets de nourriture et de friandises à volonté. Chacun des enfants présents s'est également vu remettre un cadeau d'une valeur approximative de 30 $ à l'issue du copieux repas.

Changement de garde

Jadis le visage de ce festin de Noël, Pierre Dubillard, ancien président du club Richelieu de Trois-Rivières, a cédé sa place cette année à André Goudreau. Cette première expérience à la tête de l'événement s'est avérée un franc succès pour celui qui participe activement et bénévolement au projet depuis cinq ans.

«C'est important de redonner au suivant. Le club Richelieu de Trois-Rivières est principalement présent pour les enfants. En faisant des activités comme celle-là, on montre aux jeunes que c'est possible de s'en sortir et d'aller plus loin puisqu'on a beaucoup de nos Richelieu qui proviennent de quartiers défavorisés. C'est vraiment agréable [comme journée]», explique M. Goudreau.

Assurer l'organisation d'un dîner d'une telle ampleur est inévitablement synonyme d'une forte mobilisation de ressources afin de veiller à ce que tout un chacun ne manque de rien.

«Oh mon dieu, il y a beaucoup de gens [qui se sont déplacés pour prêter main-forte]. On est 25 personnes du club Richelieu de Trois-Rivières qui sont ici aujourd'hui, accompagnées de leur conjoint ou de leur conjointe, sans compter nos partenaires le Groupe Décoralium, le Rouge Vin et Canadian Tire. Il y a beaucoup de gens qui sont impliqués, je dirais une quarantaine de personnes», enchaîne celui qui a remplacé M. Dubillard à titre de président.

Ce geste de générosité, rendu possible grâce à la bonté de différents acteurs régionaux, aura donc su exaucer les voeux de près de 175 enfants, et, par le fait même, leur permettre d'amorcer la semaine de Noël un large sourire au visage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer