Budget de Nicolet: hausse moyenne de 0,53 %

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a présenté... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a présenté son tout premier budget qui lui permet déjà de réaliser une promesse électorale, soit une enveloppe budgétaire dédiée aux citoyens.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Présentant son tout premier budget à titre de mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois a pu annoncer lundi une hausse moyenne de 0,53 % du compte de taxes pour 2017.

Et la situation financière de la Ville lui permet même de réaliser une promesse électorale qu'elle avait envisagée seulement pour 2018, soit celle de consacrer une enveloppe budgétaire de 130 000 dollars à des projets soumis par les citoyens et ce, annuellement.

«À ce stade-ci, je n'espérais même pas y retrouver le budget citoyen. Dès janvier, on va s'asseoir pour en définir les balises. Les projets présentés par les citoyens devront être porteurs. Ça ne sera pas dix projets à 13 000 dollars, mais deux, trois mégaprojets», a-t-elle précisé en entrevue.

En vertu du budget 2017, les contribuables de l'ancien secteur de Saint-Jean-Baptiste, avant la fusion de 2001, bénéficieront d'une légère diminution de 0,11 %. Ce sont plutôt les anciennes communautés de Nicolet-Sud et Nicolet qui absorberont le coup avec des augmentations respectives de 1,03 % et 0,66 %.

«Le conseil avait fait le souhait de ne pas dépasser le 1% cette année. On a commencé à avoir des paiements de taxes alors qu'il y avait des crédits de taxes. Ça commence à entrer, donc, ça paraît aussi sur les revenus. On souhaitait avoir un budget équilibré qui donne un petit peu d'air aux citoyens. Tout le monde a mis la main à la pâte pour y arriver. On est très content de l'exercice qui a été fait. Faire le budget prend passablement de temps dans la vie municipale», a ajouté Mme Dubois. 

Concrètement, pour une maison d'une valeur moyenne de 147 107 $ à Nicolet, cela représente une hausse de 13,83 $, tandis que le bond est de 24,04 $ du côté de Nicolet-Sud, pour une résidence de 190 365 $, en moyenne. À Saint-Jean-Baptiste, le propriétaire d'une maison de 202 356 $, toujours en moyenne, économisera 3,09 $.

Les prévisions budgétaires qui furent adoptées par la nouvelle administration Dubois pour la nouvelle année sont de l'ordre de 13 134 442 $, soit 155 269 $ de plus qu'en 2016. Selon le directeur général de la Ville, Pierre Genest, la hausse des revenus est liée à la valeur foncière de la municipalité «qui s'accroît d'année en année».

La taxe foncière générale pour le résidentiel passe de 0,885 $ à 0,880 $ du 100 dollars d'évaluation. À l'exception de l'enlèvement des ordures pour lequel les contribuables paieront cinq dollars de plus, pour un total de 97,50 $ l'unité, c'est le statu quo pour l'ensemble des taxes de services.

En ce qui concerne le budget triennal d'immobilisations 2017-2019, il totalise 17,5 millions de dollars, dont près de 3,9 millions de dollars pour l'an prochain. Le pavage du chemin du Pays-Brûlé explique à lui seul une partie importante des deux millions de dollars affectés au transport.

L'aménagement extérieur du nouvel entrepôt des Travaux publics, la démolition de l'ancien entrepôt et de l'ancienne bibliothèque et l'aménagement d'un stationnement vert accaparent aussi une bonne partie de ce poste budgétaire. 

À cela s'ajoutent un nouveau trottoir entre le Tim Hortons et le nouveau BMR, une piste cyclable et une borne de recharge de niveau 3. Et on poursuivra le remplacement des compteurs d'eau à onde radio.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer