L'actualité régionale en bref

Sur la photo, on aperçoit Daniel Brouillette, directeur... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Sur la photo, on aperçoit Daniel Brouillette, directeur général de Rythme FM, le père Noël et Denis Baribeau, président de la SSP Mauricie.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

Des emballages au profit  de la sclérose en plaques

Du 9 au 24 décembre, la Société canadienne de la sclérose en plaques, section Mauricie, accueillera le public à son stand d'emballage de cadeaux au centre Les Rivières.

Quelque 260 bénévoles emballeront plus de 4000 cadeaux afin d'amasser des fonds pour cette cause et pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. L'objectif, cette année, est de 20 000 $.

Les 17 et 18 décembre, plusieurs personnalités médiatiques seront sur place pour emballer les cadeaux et converser avec les clients.

Concert de Noël au profit d'Albatros

La Fondation Albatros de Trois-Rivières organise un concert-bénéfice de Noël afin d'amasser des fonds nécessaires pour subvenir aux besoins grandissants de la Maison Albatros.

Cette maison, rappelons-le, est spécialisée en soins pour les gens en fin de vie.

L'activité se tiendra le samedi 3 décembre, à 19 h 30, en l'église Saint-Sacrement, sur le boulevard Saint-Louis à Trois-Rivières.

Les grands classiques de Noël seront interprétés par Valérie Milot, harpiste de renommée internationale et Antoine Bareil, violoniste.

L'argent recueilli servira principalement à procurer des soins de qualité ainsi qu'une aide aux membres de la famille des personnes atteintes d'un diagnostic sévère.

Pour se procurer un billet, au coût de 30 $ l'unité, il faut contacter Josée Fournier, secrétaire administrative, au 819-379-5211 ou se présenter au 2325, 1ère Avenue à Trois-Rivières.

Des dommages au club de tir à l'arc Le Sagittaire

Femmes Mékinac invite toute la population à allumer une chandelle à la fenêtre, le mardi 6 décembre, à 18 h et à porter un ruban blanc à la boutonnière en guise de solidarité envers toutes les femmes et pour signifier que la violence doit cesser.

Les rubans blancs et les chandelles sont présentement distribués gratuitement chez Femmes Mékinac, au 211 rue Saint-Jacques à Sainte-Thècle.

Depuis le 6 décembre 1989, 1054 femmes et enfants ont été abattus par des hommes. Dans la très grande majorité, ces hommes étaient connus de leur victime. Femmes Mékinac estime que ce genre de geste ne peut être vu comme une simple histoire de couple.

«La violence envers les femmes n'est pas seulement un problème de femmes. C'est un problème de société et les femmes veulent vivre dans une société saine, pacifique et égalitaire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer