MRC de Bécancour: Budget équilibré pour 2017

Le préfet de la MRC de Bécancour, Mario... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Le préfet de la MRC de Bécancour, Mario Lyonnais.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) C'est un budget équilibré de l'ordre de 2,3 millions de dollars qui vient d'être adopté par le conseil des maires de la MRC de Bécancour pour 2017, ce qui représente une hausse de 4 % par rapport à l'année précédente.

Lors de la préparation des prévisions budgétaires, les élus voulaient que l'augmentation des quotes-parts se rapprochent le plus possible de l'indice des prix à la consommation et que les services de qualité offerts aux municipalités soient maintenus. 

«Nous adoptons cette année un budget qui maintient le niveau actuel de services aux municipalités et ce, sans augmenter leur fardeau fiscal au-delà de l'inflation», a d'ailleurs fait valoir le préfet, Mario Lyonnais.

Selon lui, le défi consistait à orienter les ressources financières disponibles vers les priorités actuelles de la MRC afin de minimiser l'impact du maintien de la coupe du pacte fiscal qui avait été imposée par le gouvernement du Québec

«Cet exercice budgétaire respecte la mission première de notre organisation qui est de fournir des services de qualité à nos municipalités, d'assurer un développement cohérent du territoire et de favoriser la vitalité de nos communautés. Même si ce budget est conservateur, il nous permet de centrer nos investissements vers le développement futur de nos communautés», a-t-il expliqué lors de la dernière séance régulière.

Ainsi, les quotes-parts qui sont versées par chacune des municipalités à la MRC de Bécancour sont augmentées de 45 174 $, ce qui représente une hausse de 2,8 % par rapport à l'an dernier. Il faut dire que le budget 2016 présentait une baisse de 11,4 %.

Encadrer et soutenir les municipalités dans l'application des règlements, accompagner les maires dans le processus de prise de décision touchant l'aménagement du territoire, soutenir le développement économique, mettre en oeuvre le réseau de fibre optique, maintenir les services en culture, en communication et en sécurité incendie: voilà autant de priorités budgétaires.

Concrètement, celles-ci se traduiront par l'adoption d'un règlement sur les zones exposées aux glissements de terrain et du Plan d'intervention en infrastructures routières locales. Et les citoyens pourront bénéficier du réseau de fibre optique qui sera complété en 2017.

Renouvellement du mandat en développement économique au CLD, intégration des actions et partage de la ressource humaine en agroalimentaire vers le CLD de la MRC de Bécancour et la MRC de Nicolet-Yamaska, poursuite de l'harmonisation du développement culturel pour ces deux MRC: voilà d'autres faits saillants pour la prochaine année.

Finalement, on veut faciliter les opérations en matière de gestion des cours d'eau et optimiser les actions courantes du Service incendie pour en maintenir la qualité, en plus de se doter d'un nouveau site Internet pour la MRC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer