L'actualité régionale en bref

Réjean Trottier et Josée Francoeur montrent leurs produits... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Réjean Trottier et Josée Francoeur montrent leurs produits dont des noeuds papillon en bois.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Commerce en ligne: deux Latuquois se lancent

La fibre entrepreneuriale, Josée Francoeur et Réjean Trottier l'avaient déjà depuis longtemps. Les Latuquois en ont même fait un projet commun. Le couple vient de lancer une boutique d'accessoires exclusivement en ligne.

«Ça fait un an et demi qu'on travaille sur ce projet-là. [...] C'est l'esprit entrepreneurial d'un couple qui part de zéro, qui fait tout et qui a décidé de se lancer. On verra ce que ça va donner», lance le policier à la retraite et enseignant en Techniques policières, Réjean Trottier.

Dans sa vie professionnelle, M. Trottier était, selon ses dires, un bon acheteur de cravates. C'est de là un peu qu'est née l'idée de la boutique en ligne «Cravates et papillons».

«Je trouvais ça dispendieux. Je me suis dit qu'on pouvait sûrement avoir ça moins cher. Mon objectif était de vendre des cravates à un prix raisonnable», soutient-il.

Il y a bien plus à vendre que des cravates dans la boutique et il y a des accessoires pour toute la famille, même pour les compagnons à quatre pattes. Il est même possible de se procurer des noeuds papillon... en bois de cerisier, de noyer, d'érable...

Les deux Latuquois ont fait eux-mêmes la conception du site web, les photos, la traduction... 

Ce sont eux qui choisissent les tissus, les modèles, toutefois ils ne confectionnent pas les produits eux-mêmes. Certains sont faits en Mauricie, les bijoux pour dames notamment, d'autres sont importés.

Prise lors de la cérémonie de dévoilement, la... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 2.0

Agrandir

Prise lors de la cérémonie de dévoilement, la photo nous montre, de gauche à droite: Sylvie Gervais, directrice générale du Centre d'action bénévole de Grand-Mère, Marc-Yvan Ranaud-Mboza, médiateur culturel à la Ville de Shawinigan, Marguerite Boivin et Cynthia Leblanc, directrice générale du Centre d'action bénévole de la région de Shawinigan.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Hommage aux aînés bénévoles

Des murales en hommage aux aînés et au don de soi ont été dévoilées mardi dans la salle communautaire du Centre d'action bénévole de Grand-Mère.

Ces murales ont été réalisées par l'artiste shawiniganaise Marguerite Boivin. On veut ainsi mettre en valeur les bénévoles aînés actifs et les pionniers du CAB de Grand-Mère et de Shawinigan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer