Consultations prébudgétaires: un premier arrêt à Shawinigan

Le député de Saint-Maurice-Champlain et secrétaire parlementaire pour... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le député de Saint-Maurice-Champlain et secrétaire parlementaire pour le ministre des Finances, François-Philippe Champagne, a tenu une consultation prébudgétaire à Shawinigan jeudi.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Pour une première fois, la tournée de consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral a fait un arrêt à Shawinigan, jeudi, afin de prendre le pouls de différents acteurs de la région sur ce qu'ils aimeraient voir comme mesures dans le budget 2017.

Cette tournée de consultations, qui en était à son deuxième arrêt au Québec après Saint-Hyacinthe en matinée, est d'ailleurs menée par le député de Saint-Maurice-Champlain et secrétaire parlementaire pour le ministre des Finances, François-Philippe Champagne. Ce dernier s'est dit d'ailleurs très heureux que la tournée fasse un arrêt en plein coeur de la circonscription qu'il représente.

«Je ressens un sentiment de fierté de donner la parole aux gens de la Mauricie. Pour moi, c'est donner une chance unique aux gens d'ici de s'exprimer. [...] Ce qui était important, c'était de réunir des leaders de tous les secteurs de notre collectivité», a-t-il indiqué lors d'une mêlée de presse avant le début des discussions.

Selon le député, ce type d'exercice est fort utile afin de connaître les besoins de la population et des acteurs de différents milieux et élaborer un budget qui sera teinté des réalités présentes aux quatre coins du pays.

«Aujourd'hui, on veut aller chercher les grandes idées. Nous avons un conseil économique sur la croissance qui nous donne des idées, mais là c'est le temps d'écouter les gens. Le but de cette démarche est de trouver les meilleures idées. C'est le temps d'être ambitieux et de penser grand pour le pays», a-t-il poursuivi.

Une vingtaine de personnes ont été invitées à participer à la rencontre, dont le responsable de la Division de développement économique de la Ville de Shawinigan, Luc Arvisais; le président-directeur général de l'Administration portuaire de Trois-Rivières, Gaétan Boivin; le directeur général et artistique de Culture Shawinigan, Bryan Perro et la coordonnatrice générale de l'organisme COMSEP à Trois-Rivières, Sylvie Tardif.

«On a essayé d'être le plus inclusif possible. On sait que c'est dans la diversité que les meilleures décisions se prennent. [...] Tout particulièrement à Shawinigan, on a réussi à rassembler des gens qui vont nous amener une perspective intéressante pour faire la croissance inclusive dont on a besoin», a lancé M. Champagne.

Élection de Donald Trump

Ne voulant pas trop se prononcer sur l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, le député Champagne a indiqué que le gouvernement canadien allait continuer à entretenir des liens étroits avec son principal partenaire d'affaires, et ce, même si la dynamique sera différente avec un nouveau président dont les idées sont très différentes de celles de son prédécesseur.

Il a également laissé entendre qu'il avait été question du nouveau président américain lors de précédentes consultations.

«Le président élu Trump a, à certains égards, une vision qui nous ressemble. Quand on parle de la croissance économique, de la classe moyenne et de l'emploi, ce sont des choses que nous avons déjà mis de l'avant», a-t-il mentionné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer