L'actualité régionale en bref

Le stationnement sera interdit lors d'opérations de déneigement,... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le stationnement sera interdit lors d'opérations de déneigement, de déglaçage de la chaussée ou encore pour effectuer le transport de la neige.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Stationnement de nuit: précisions pour l'hiver

L'hiver approche et la Ville de Trois-Rivières rappelle aux citoyens que le stationnement de nuit dans les rues sera permis, du 15 novembre au 15 avril, et ce, sur la totalité du territoire.

La Ville avise néanmoins que le stationnement sera interdit lors d'opérations de déneigement, de déglaçage de la chaussée ou encore pour effectuer le transport de la neige. 

Le territoire est divisé en trois zones: A, B et C. Si l'une de ces zones est fermée au stationnement de nuit, il sera interdit de garer son véhicule dans la rue entre 1 h et 7 h, sous peine de recevoir une contravention et de voir son véhicule être remorqué.

La délimitation des zones est expliquée sur le site stationnementdenuit.ca. Les citoyens souhaitant recevoir les informations par rapport au stationnement de nuit peuvent s'inscrire gratuitement sur le site Internet ou téléphoner tous les jours dès 17 h au 819 377-5308. Il est également possible de s'enregistrer au v3r.net

Les citoyens inscrits l'hiver dernier se retrouveront automatiquement sur la liste pour la saison 2016-17.

L'an dernier, la Ville a fermé la zone A à 28 reprises, la zone B à 23 occasions et la zone C a été interdite de stationnement 16 fois. La Ville mettra en place quelques mesures afin de sensibiliser les automobilistes au règlement municipal dans les zones plus sensibles, comme près du Cégep de Trois-Rivières ou de l'UQTR.

Un diplômé de l'UQTR parmi les nouveaux sénateurs

Éric Forest, diplômé de l'UQTR en récréologie, compte parmi les six nouveaux sénateurs nommés récemment par Justin Trudeau et qui représenteront le Québec à la Chambre haute du Parlement canadien.

Maire de Rimouski depuis 2005, M. Forest succède au sénateur Roméo Dallaire.

Il a aussi occupé le poste de président de l'Union des municipalités québécoises de 2011 à 2014.

Originaire de la Gaspésie, l'ancien étudiant de l'UQTR fut notamment directeur général de l'Office du tourisme et des congrès de Rimouski.

Le génie de Saint-Élie-de-Caxton récompensé

Dorénavant, Fred Pellerin pourra ajouter dans ses contes l'ingéniosité de sa municipalité de Saint-Élie-de-Caxton qui vient de décrocher un Grand Prix santé et sécurité du travail pour son innovation dans la catégorie des organismes publics.

C'est que pour entretenir la glace de la patinoire extérieure, deux travailleurs devaient marcher sur celle-ci pour l'arroser avec un boyau d'incendie. Cette façon de faire était exigeante et demandait beaucoup de temps. Les travailleurs devaient s'exécuter au froid et risquaient de chuter sur la glace. En plus d'obtenir un résultat imparfait, l'utilisation du boyau empêchait la réalisation du sentier glacé désiré par la Municipalité.

Or, deux travailleurs ont conçu et fabriqué une petite remorque traînée par un tracteur pour arroser la glace. Un réservoir d'eau relié par un tuyau en plastique percé à différents endroits permet d'envoyer l'eau sur la patinoire. La pression est contrôlée par une valve à partir du tracteur. Un tapis en caoutchouc, monté ou descendu grâce à un cylindre hydraulique lié au tracteur, permet d'égaliser la surface.

Le travailleur peut donc effectuer seul l'entretien sans manipuler le boyau d'incendie. Le danger de chute est également éliminé. De plus, la Municipalité a pu créer son sentier glacé puisqu'il est accessible avec la Zam-Élie.

En plus d'être couronnée dans la région de la Mauricie, la municipalité lauréate se retrouve en lice pour le Gala national des Grands Prix santé et sécurité du travail qui aura lieu à Québec au printemps 2017.

Un Cercle de Fermières actif

 C'est le dimanche 20 novembre, de 10 h à 16 h 30, que le Cercle de Fermières Trois-Rivières tiendra son 10e Salon de Noël au Centre communautaire des Ormeaux, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

Cet organisme sans but lucratif est voué à l'amélioration des conditions de vie de la femme et de la famille ainsi qu'à la transmission du patrimoine culturel et artisanal. Pour ce faire, des conférences, des cours et des ateliers, dont une soixantaine en 2015-2016, sont offerts gratuitement aux membres.

«Nous comptons à ce jour près de 185 membres provenant de partout en Mauricie, de Shawinigan à Louiseville, de Trois-Rivières à Champlain», explique la présidente, Line Demers.

Or, c'est afin de pouvoir continuer à offrir gracieusement les cours et les ateliers et de permettre l'achat des matériaux «qui nous aident à supporter nos oeuvres caritatives» que le Cercle de Fermières Trois-Rivières organise chaque année une activité de financement par l'entremise d'un Salon de Noël. 

Le talent de ses membres profite au Centre jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec, par la création d'objets offerts aux enfants de la DPJ. À titre d'exemple, pas moins de 1761 morceaux leur ont été remis au cours de la saison 2015-2016.

Le Programme enfance 0-5 ans du CSSS de Trois-Rivières bénéficie également de la confection de vêtements, doudous et jouets pour les enfants en situation de vulnérabilité. Les bénéficiaires de Point de Rue peuvent compter sur les tricots pour se garder au chaud, et chaque année, le Cercle de Fermières Trois-Rivières parraine une maman par l'entremise de l'organisme OLO (aide alimentaire aux futures mamans dans le besoin).

«Nous croyons que le développement d'une communauté passe, entre autres, par l'investissement humain. À ce chapitre, notre Cercle est créatif et fait montre de dynamisme et de générosité par son implication au sein de la communauté de la Mauricie», conclut Mme Demers. 

Avec Marc Rochette

Portes ouvertes au Colisée de La Tuque

 La Ville de La Tuque tiendra une journée portes ouvertes le 19 novembre prochain au Colisée municipal. Elle va inaugurer la phase II des rénovations et rendra hommage à Denis Morel.

Toute la partie avant de l'édifice, soit l'entrée principale, la billetterie, le casse-croûte, la zone restauration, les chambres des joueurs et les toilettes, incluant la plomberie, la ventilation et l'électricité ont été refaits à neuf. La Municipalité a aussi profité de l'occasion pour modifier l'aménagement du casse-croûte afin de pouvoir offrir un plus grand choix de menus santé. 

Le conseil municipal de La Tuque invite toute la population à cette activité qui aura lieu dans le cadre de la présentation de matchs du hockey mineur, le samedi 19 novembre, à 14 h. 

La Ville profitera de l'occasion pour rendre un hommage spécial à l'un de ses ambassadeurs, l'arbitre de la LNH à la retraite Denis Morel qui a grandi à La Tuque. La cérémonie se terminera par une mise au jeu protocolaire à 15 h. 

Avec Audrey Tremblay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer