Un projet de 14 millions $ pour rénover le site de l'aréna Jean-Guy-Talbot

L'homme d'affaires Yves Tremblay caresse de grandes ambitions pour l'aréna... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'homme d'affaires Yves Tremblay caresse de grandes ambitions pour l'aréna Jean-Guy-Talbot. Incapable d'imaginer ce secteur de Cap-de-la-Madeleine privé d'une telle infrastructure, l'investisseur a dévoilé lundi les grandes lignes de son projet qui avoisinerait les 14 M$.

Les plans de l'homme d'affaires Yves Tremblay prévoient... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Les plans de l'homme d'affaires Yves Tremblay prévoient d'importantes rénovations à l'aréna Jean-Guy-Talbot, construit en 1968 à Cap-de-la-Madeleine.

François Gervais, Le Nouvelliste

De cette somme, environ 5 ou 6 millions $ serviraient à rénover l'aréna, laissé pour compte depuis trop longtemps, selon lui. M. Tremblay souhaite créer un centre récréatif multifonctionnel au coeur duquel se retrouverait un aréna Jean-Guy-Talbot revampé.

Dans un monde idéal, le projet se développerait grâce à un partenariat public-privé. Les trois paliers de gouvernement (fédéral, provincial et municipal) mettraient la main à la pâte, tout comme la Commission scolaire du Chemin-du-Roy par le biais du Complexe sportif Alphonse-Desjardins (CSAD), érigé à quelques dizaines de mètres de l'aréna Jean-Guy-Talbot.

La gestion de tous les équipements sportifs situés autour de l'aréna est d'ailleurs assurée par le CSAD, grâce à une entente tripartite avec la Ville de Trois-Rivières et la Commission scolaire.

Selon Yves Tremblay, quelques décideurs, dont le député provincial de Champlain Pierre-Michel Auger, ont manifesté de l'intérêt devant son projet. Idem pour certains conseillers municipaux de Trois-Rivières. Le maire Yves Lévesque connaît aussi les intentions de l'homme d'affaires, qui mise sur l'appui du directeur général du CSAD David Labrecque dans cette planification. 

«Nous voulons que ce secteur de la ville retrouve ses lettres de noblesse», explique M. Tremblay, dont l'objectif premier consiste à sauver l'aréna construit en 1968. 

«Il faut travailler pour un développement plus intéressant dans le bas du Cap. En plus, nous misons sur les infrastructures afin de créer une belle dynamique. Les gens sondés jusqu'ici démontrent une certaine volonté d'avancer.»

Un vaste chantier dans les plans

Yves Tremblay pèse ses mots, même s'il peine à cacher son enthousiasme. Si le projet se limite pour l'instant à la table à dessin, il espère convaincre les décideurs d'y participer dans un avenir rapproché.

À ses yeux, la popularité toujours croissante du dek hockey, dont les quartiers généraux durant la période estivale jouxtent l'aréna, constituera un solide argument pour vendre son idée d'un centre multifonctionnel.

La Coupe Burrows, importante compétition de dek hockey tenue annuellement sur le site, attire des milliers de personnes de partout au Québec, en plus des différentes ligues auxquelles sont inscrits des centaines de joueurs chaque semaine du printemps à l'automne.

Les terrains de tennis, dotés de surfaces en terre battue, ont été ajoutés au cours des dernières années afin de répondre à une demande de la population. Le baseball, le soccer et le football sont les autres disciplines pratiquées autour de l'aréna, ce qui en fait le site multidisciplinaire par excellence à Trois-Rivières, rappelle Yves Tremblay.

«Il y a moyen de retenir les gens à cet endroit car il y a des adeptes de tous les sports. L'aréna compte environ 1000 places assises, c'est un endroit tout désigné pour le hockey intermédiaire. Si on prend la peine de le rénover, on peut penser à une foule d'activités autour, et ce, 12 mois par année pour rentabiliser les opérations. Je pense entre autres à des tournois extérieurs de hockey mineur sur les surfaces de dek hockey.»

Ainsi, des services de concessions pourraient être ajoutée dans la salle Patry, qui serait aussi rénovée. Une grande vitrine serait installée derrière les buts, où l'on trouverait un café internet et un bar. Le terrain de balle se transformerait en petit stade de baseball en mesure d'accueillir environ 1000 spectateurs.

Des terrasses figurent aussi dans les plans, histoire de créer une synergie entre ceux qui pratiquent les sports ainsi que les spectateurs. Des espaces de stationnement et des vestiaires supplémentaires combleraient les besoins engendrés par la hausse des activités.

Objectif 2018

Yves Tremblay reconnaît qu'il s'agit d'un audacieux pari, surtout avec la construction du nouveau Colisée, qui ouvrira ses portes en 2019.

«Je ne veux pas faire peur aux citoyens, ce n'est pas mon but. Mais il faut conscientiser la population à l'importance de garder l'aréna Jean-Guy Talbot. Après les rénovations, ce sera au goût du jour et ça permettra aux jeunes du hockey mineur de poursuivre leur cheminement dans leur secteur de la ville.»

La prochaine étape, au dire de l'homme d'affaires, consiste à analyser la structure de bâtiment de l'aréna Jean-Guy Talbot, «qui a besoin de beaucoup d'amour».

En plus du système de réfrigération devenu désuet, d'autres travaux devront être réalisés, comme la réfection des murs extérieurs.

M. Tremblay souhaite inaugurer le site en 2018, afin de devancer l'ouverture attendue du nouveau Colisée. «C'est un aréna qui a de l'ambiance et une âme. Il faut imaginer ça comme un ensemble qui complétera l'offre de service du CSAD.»

Justement, le directeur général du CSAD, David Labrecque, se range dans le camp de l'investisseur. La prochaine rencontre du conseil d'administration du CSAD, à la fin du mois, servira de baromètre pour les deux hommes.

«Je n'embarquerais pas dans un projet déficitaire, tient à mentionner M. Labrecque. Mais j'ai confiance que ça fonctionne. Il y a toujours eu une bonne clientèle sportive au Cap-de-la-Madeleine. Je crois que c'est un secteur de la ville qui a grandement besoin de nouveaux investissements.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer