Usine de stockage de gaz naturel: le BAPE ne recommande pas le projet

Le BAPE ne recommande pas le projet de... (Francois Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le BAPE ne recommande pas le projet de construction d'une usine de stockage de gaz naturel liquéfié à Bécancour pour alimenter la centrale au gaz de TransCanada.

Francois Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bécancour) Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) dit non au projet de construction d'une usine de stockage de gaz naturel liquéfié à Bécancour pour alimenter la centrale au gaz de TransCanada.

Dans son rapport rendu public jeudi, le BAPE explique que la construction par Gaz Métro au coût de 40 millions $ de cette usine pour alimenter la centrale n'est pas la meilleure solution pour faire face aux grandes demandes hivernales en énergie.

«L'option consistant à alimenter la centrale par le gazoduc de Gaz Métro, auquel elle est déjà reliée, pourrait être réalisée à un coût similaire, soit autour de 30 millions $», souligne le rapport.

Gaz Métro soutient de son côté que l'utilisation du gazoduc pour fournir du gaz naturel de 200 à 300 heures par année coûte plus cher, parce qu'il faut réserver une capacité de transport à l'année.

Avouant d'entrée de jeu qu'elles ne le surprennent pas, le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, se dit tout de même déçu des conclusions contenues dans le rapport. Selon lui, Bécancour avait besoin de ce projet afin de se relever des coups durs qu'elle a encaissés au cours des dernières années.

«Les accessibilités sociale, environnementale et économique du projet étaient là. Mais le BAPE dit finalement qu'il serait peut-être important de faire de nouvelles études et de tenir d'autres audiences publiques. Mais je ne suis pas vraiment surpris, d'autant plus que le président-directeur général d'Hydro-Québec [Éric Martel] a parlé à Trois-Rivières il y a deux semaines du dilemme entre l'augmentation de la puissance et la diminution des besoins. Il nous avait bien préparés à ce rapport. C'est une recommandation qui est faite au ministre, mais je me doute un peu du résultat. Je ne compterai pas là-dessus», mentionne le maire.

De son côté, le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, tient des propos similaires à ceux de M. Dubois et se questionne sur l'avenir de la centrale au gaz de TransCanada.

«Ce qui est scandaleux pour les contribuables du Québec, c'est qu'on demeure avec un éléphant blanc qui continue de coûter des dizaines de millions de dollars. On continue de le payer, mais il ne sert pas», poursuit-il.

Possibles économies, mais...

Le BAPE ne remet pas en question les économies qui pourraient être réalisées par Hydro-Québec en achetant de l'énergie de pointe à TransCanada plutôt que sur les marchés de gros, où ce produit est très coûteux. 

Mais il estime que la société d'État dispose d'autres options d'acquisition de puissance «plus en accord avec les principes de développement durable».

Il donne l'exemple de l'accord d'échange d'énergie conclu avec l'Ontario, qui permet au Québec d'avoir accès sans frais à 500 mégawatts en hiver. Les nouveaux compteurs offrent aussi à Hydro-Québec la possibilité de mieux gérer la pointe d'hiver, précise le rapport.

«Ces solutions, pour la plupart disponibles sur un horizon de quelques années, rendent particulièrement fragile la raison d'être d'une unité de stockage de GNL et de regazéification», conclut le BAPE.

Le contrat entre Hydro-Québec et TransCanada pour l'utilisation de la centrale en hiver a été accepté par la Régie de l'énergie, qui l'a ensuite annulé en raison de l'opposition de groupes environnementalistes qui soutenaient qu'Hydro aurait dû faire un appel d'offres plutôt qu'une entente de gré à gré avec TransCanada.

Hydro a par la suite demandé au gouvernement de changer la loi afin de lui permettre de passer outre aux appels d'offres quand les bénéfices pour la clientèle sont évidents.

Avec La Presse

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer