Ameublements Tanguay inaugure son nouveau magasin à Trois-Rivières

Pour l'inauguration officielle, le président et fondateur Maurice... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Pour l'inauguration officielle, le président et fondateur Maurice Tanguay était bien entouré de son fils Jacques, vice-président de l'entreprise, de sa femme Madeleine, de ses petits-fils Olivier et Charles Tanguay, de France Tanguay ainsi que du maire de Trois-Rivières Yves Lévesque.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Avec une superficie de 80 000 pieds carrés, c'est à l'inauguration du plus gros magasin de l'histoire d'Ameublements Tanguay qu'on a pu assister, mercredi après-midi, au District 55 à Trois-Rivières.

La bannière, présente à Trois-Rivières depuis 26 ans, a ouvert pour la première fois ses portes sur ce nouveau local, dont la construction a nécessité des investissements de 12,5 M $.

Présente pour l'occasion, la famille Tanguay n'a pas manqué de faire remarquer qu'il s'agissait du plus gros magasin en 55 ans d'histoire de la bannière, mais également du plus beau magasin à ce jour. 

«C'est définitivement le plus beau au Québec! On ne peut malheureusement pas construire des magasins de cette ampleur très souvent, il nous manque de villes surtout pour le faire, pour en ouvrir à toutes les années. Mais ça faisait longtemps qu'on n'avait pas ouvert un nouveau magasin. On a appris du passé. Les gens ont fait un travail remarquable», a souligné Jacques Tanguay, vice-président d'Ameublements Tanguay.

Au total, tout près de 250 personnes auront travaillé sur cet imposant chantier de construction, et la famille Tanguay n'était pas peu fière de spécifier qu'elle avait pris soin d'embaucher en quasi-totalité des firmes et des entrepreneurs de la région de la Mauricie pour mener à terme le projet.

Ainsi, sur 80 000 pieds carrés, le magasin offrira des meubles, électroménagers, appareils électroniques et réserve aussi un espace pour la bannière «Signature Maurice Tanguay». Le public pourra d'ailleurs venir visiter les lieux dès 9 h jeudi matin, lors de l'ouverture officielle.

Les architectes en charge du projet ont tenu à utiliser des matériaux dits «nobles», spécialement du bois conçu et travaillé à Chibougamau, que l'on peut voir sur toute la structure intérieure du magasin. Un détail que n'a pas manqué de relever le maire Yves Lévesque. «C'est un beau coup de chapeau que vous faites à la Mauricie, dont l'histoire s'est forgée autour de l'industrie des pâtes et papiers», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, bien que les entreprises privées ne soient pas soumises à la règle voulant que 1 % de l'investissement soit octroyé à une oeuvre d'art, comme pour les édifices publics, Ameublements Tanguay a choisi d'octroyer un budget pour que l'entrée principale de son magasin soit ornée d'une oeuvre massive d'un artiste de la région. 

Au terme d'un concours organisé en collaboration avec la Direction du Centre d'exposition Raymond-Lasnier et des arts visuels de la Ville de Trois-Rivières, c'est l'oeuvre de l'artiste Marquis Poulin qui a été retenue pour être exposée de façon permanente à cet endroit.

Quant à l'ancien magasin Ameublements Tanguay du boulevard des Récollets, la famille Tanguay compte y ouvrir sa bannière «Liquida-Meubles», déjà présente à Québec et Lévis, un magasin de meubles à prix compétitifs qui répondra certainement à un besoin pour la population, croit Jacques Tanguay. 

Au total, le projet a créé 35 nouveaux emplois, portant à plus de 180 le nombre d'employés d'Ameublements Tanguay à Trois-Rivières.

District 55

La bannière Tanguay avait été l'une des premières à annoncer son intention de s'implanter au District 55, alors que le projet n'était encore qu'un terrain vague. Pour Jacques Tanguay, le potentiel du secteur était déjà présent, même sans y avoir vu de bâtiments encore.

«Le potentiel, c'était d'amener Ameublements Tanguay dans un endroit facile d'accès pour notre clientèle. Le fait qu'il n'y ait pas encore de voisin ne m'inquiète pas, car Trois-Rivières se développe énormément et Ameublements Tanguay va apporter beaucoup autour. D'ici quelques années, c'est un district qui va très bien se développer», croit le vice-président de Tanguay.

De son côté, le vice-président du Groupe Robin, Jonathan Robin, promoteur du District 55, constate que la multiplication des annonces amène de plus en plus d'intérêt face au District 55.

«C'est un très beau magasin et ça donne le ton pour le projet. Mais il n'y a pas juste Tanguay qui va amener de l'effervescence. Déjà, avec l'annonce du colisée, ça amène aussi beaucoup d'effervescence. Je peux déjà vous dire que la semaine prochaine, la construction de l'hôtel va débuter. Dans le développement immobilier, il faut être patient, prendre notre temps. Il faut s'assurer d'avoir les bons joueurs», signale celui qui prévoit une nouvelle annonce majeure d'ici la période des Fêtes, avec un investissement à venir de près de 15 M $.

«C'est un beau projet, mais ce n'est pas juste la valeur en investissement, mais aussi l'achalandage que ça va amener et l'impact sur les locataires futurs qui sera intéressant», signale M. Robin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer