En route vers la 44e édition du Festival de chasse

Le président du Festival de chasse du Haut... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Le président du Festival de chasse du Haut Saint-Maurice, Philippe Sergerie, est prêt pour le lancement de l'événement le 22 octobre.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Les derniers préparatifs vont bon train pour la 44e édition du Festival de chasse du Haut Saint-Maurice qui sera présentée du 22 au 29 octobre 2016 à La Tuque. Le comité organisateur est prêt à recevoir les visiteurs.

«On est fébrile. On espère toujours avoir beaucoup de monde, mais on est toujours un petit peu nerveux jusqu'à ce qu'on donne le coup d'envoi officiel», a lancé le président du comité organisateur, Philippe Sergerie.

L'événement sera marqué par des nouveautés et une réorganisation d'horaire, et ce, dès l'ouverture. Les festivités débuteront avec une journée familiale. Il faut aussi dire que toutes les activités ont été ramenées aux alentours du site principal du festival, devant la tente du chasseur, sur la rue Lucien-Filion. «Ça faisait plusieurs années qu'on y pensait. Il faut penser à la relève et aux familles. [...] On a tout ramené à la tente pour créer un happening de monde. C'est plus facilitant pour nous et c'est plus accessible pour tout le monde, c'est au centre-ville», note M. Sergerie.

D'ailleurs pour mousser cette nouvelle activité, les 500 premiers participants pourront se procurer un billet pour le souper du président tout à fait gratuitement.

«Il faut être détenteur du billet du festival. Ils n'ont qu'à se présenter sur le site et on leur remet un billet du souper spaghetti tout à fait gratuitement», a spécifié le président.

Cette première soirée se terminera avec les spectacles des groupes Famous Player et Captain Rock. Le dimanche 23 octobre, il y aura la traditionnelle messe du chasseur qui sera suivie du dîner des aînés. 

Les déjeuners des placoteux seront servis du lundi au vendredi en matinée. Mardi soir 25 octobre, la SAQ présentera le salon des vins, des bières et des cocktails. 

«On sent une effervescence pour certaines activités, dont le salon des vins. On a ajouté les micro-brasseries, il va y en avoir cinq sur place. Le fait d'enlever le billet du festival obligatoire pour le salon des vins ça va donner un coup de main aussi», a commenté le président.

Le salon des chasseurs sera présenté le lendemain, suivi du très couru souper des forestiers le jeudi avec le spectacle de Karma Kameleon et du groupe latuquois Québec inc. Vendredi ce sera le retour de la soirée country.

Le festival se terminera le samedi 29 octobre avec le déjeuner santé IGA. En matinée, Bill Bestiole sera sur place pour amuser les enfants. Le mesurage des panaches aura lieu à la place du Parc en après-midi. La soirée se clôturera avec un spectacle d'un amalgame d'artiste dont Rick Hugues, Lulu Hughes, Travis Cormier et Bryan Taylor.

Plus de 120 000 $ en soutien financier

Le Festival a souligné avoir reçu l'appui financier de nombreux partenaires pour assurer son succès. 

«La mobilisation des entreprises et des organisations de notre milieu permet au comité organisateur d'offrir une programmation variée à un coût abordable pour les festivaliers».

Le comité organisateur a annoncé que le partenariat avec Ville de La Tuque a été renouvelé. La Municipalité soutient l'événement de façon majeure depuis plusieurs années déjà. 

«Le Festival de chasse du Haut Saint-Maurice est un événement très important pour La Tuque, c'est pourquoi le conseil municipal est heureux d'offrir son soutien aux nombreux bénévoles qui sont derrière l'organisation. Nous sommes persuadés qu'encore une fois cette année, le Festival aura un grand succès», a mentionné le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

«La Ville est un excellent partenaire autant monétairement, qu'en main-d'oeuvre ou en matériel. Ç'a même été bonifié cette année», a ajouté le président de l'événement.

Cette année, en nouveauté, la visibilité des partenaires sera haussée et mise au goût du jour. Le Festival aura davantage d'appareils visuels pour faire la promotion de ses partenaires.

«Par cette initiative, nous voulons principalement augmenter la qualité de la visibilité que nous offrons à nos partenaires. Les partenaires représentent plus de 120 000 $ en revenus pour le Festival de chasse [...] Passer au numérique permettra aussi d'améliorer l'effet visuel sous le chapiteau», a conclu Philippe Sergerie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer