Les Soeurs de l'Assomption passent le flambeau au CNDA

La directrice générale du CNDA, Mylène Proulx, la... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

La directrice générale du CNDA, Mylène Proulx, la trésorière générale de la Congrégation, soeur Carmelle Champagne, la supérieure générale, soeur Muriel Lemoine, et la présidente du CNDA, Marie-Pier Mathieu.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Au montant symbolique d'un dollar, la corporation du Collège Notre-Dame-de-l'Assomption de Nicolet vient de mettre la main sur les bâtiments et les terrains qu'occupe actuellement l'école à titre de locataire depuis 2006. Et un monument commémoratif sera érigé pour rendre hommage aux Soeurs de l'Assomption de la Sainte Vierge.

«Je vous avoue ma très grande satisfaction de pouvoir vivre ce moment historique et d'avoir fait partie du processus ayant mené à cette acquisition. Des analyses sérieuses et rigoureuses ont eu lieu pour en arriver à ce grand jour et j'ai très hâte de voir la suite de cette nouvelle ère qui commence», a fièrement lancé la présidente du conseil d'administration, Marie-Pier Mathieu.

Mères fondatrices du CNDA, les Soeurs de l'Assomption de la Sainte Vierge auront poursuivi leur mission éducative pendant des décennies. C'est en 2005 qu'elles ont amorcé le processus de la relève institutionnelle qui fut officiellement complété l'année suivante. 

«Cette annonce importante vient conclure une démarche rigoureuse et réfléchie, destinée à assurer la pérennité de l'oeuvre d'éducation que les Soeurs de l'Assomption de la Sainte Vierge soutiennent depuis l'ouverture d'une école à Nicolet en 1872», a indiqué soeur Carmelle Champagne, trésorière générale de la Congrégation.

La saine gestion des finances du Collège ainsi qu'une analyse approfondie des rapports d'experts, révélant une qualité exceptionnelle des bâtiments, auront convaincu les administrateurs du CNDA de reprendre le flambeau.

La directrice générale, Mylène Proulx, a d'ailleurs tenu à rappeler que de tout temps, le CNDA avait su faire preuve d'innovation et d'avant-gardisme. 

«Le CNDA fut l'une des premières écoles à offrir un programme intégrant l'utilisation des ordinateurs portables, et l'an dernier, elle fut l'une des premières résidences scolaires au Québec à offrir un service d'internat sept jours. Cette initiative connaît un tel engouement que le nombre de jeunes a plus que triplé, passant de 10 résidants sept jours l'an dernier à 32 cette année», a-t-elle souligné.

À son avis, le succès et la progression que connaît actuellement l'école sont également dus au développement de l'offre sportive du CNDA, à la mise en place d'un véritable complexe sportif ainsi qu'au développement de programmes qui permettent aux jeunes de devenir citoyens du monde. 

«Dès l'an prochain, nous ajouterons un programme Techno-Robotique ainsi qu'un cours de francisation dispensé l'été pour permettre aux élèves internationaux des pays non francophones d'intégrer notre école», a fait savoir Mme Proulx tout en annonçant la tenue de deux journées portes ouvertes qui auront lieu le 14 octobre, de 17 h à 19 h, et le 16 octobre, de midi à 15 h.

«C'est avec le sentiment du devoir accompli que nous permettons ainsi au Collège de devenir propriétaire afin de poursuivre l'oeuvre d'éducation auprès des jeunes pour qu'ils deviennent des citoyens engagés et soucieux de faire une différence dans leur communauté», a conclu la supérieure générale, soeur Muriel Lemoine, qualifiant la transaction d'un «geste de grande générosité».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer