En bref

Salon du tatouage à Trois-Rivières (Stéphane Lessard)

Agrandir

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Salon du tatouage à Trois-Rivières

L'hôtel Delta accueille ce week-end la deuxième édition du Tattoo Rendez-Vous. Plus de 140 artistes tatoueurs provenant d'une soixantaine de salons seront sur place pour démontrer leur savoir-faire. Il est également possible de se faire tatouer sur place et ainsi immortaliser son passage à ce salon unique dans la région. Parmi les personnalités sur place, on retrouvera Zombie Boy, ce Québécois tatoué sur la quasi-totalité de son corps.

Action de grâce: prudence sur les routes

Les policiers de la Sûreté du Québec seront particulièrement présents sur les routes de la région et de la province à l'occasion du long congé de l'Action de grâce. Afin d'améliorer le bilan routier et la sécurité des usagers, les policiers porteront une attention particulière à la vitesse, l'utilisation du cellulaire au volant, le non-port de la ceinture de sécurité et la conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool ou les drogues. Par ailleurs, ils viseront aussi la conduite agressive ou les dépassements dangereux ou suivre de trop près. Compte tenu du fort achalandage sur les routes, les usagers de la route doivent redoubler de prudence et adopter une conduite sécuritaire en respectant les autres automobilistes et les limites de vitesse, rappelle la SQ. Des opérations en partenariat avec la Police provinciale de l'Ontario et les services de police des états américains de New-York, du Vermont, du Maine et du New Hampshire sont aussi déployées en zone transfrontalières pendant les longs congés communs. En 2015, durant le long congé de l'Action de grâce, plus de 6000 constats d'infraction avaient été émis au Québec, spécialement en raison de la vitesse, du non-port de la ceinture de sécurité, l'utilisation du cellulaire au volant et la conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool.

UQTR: des donateurs immortalisés au campus de Drummondville

L'UQTR et la Fondation de l'UQTR rendent hommage à quatre donateurs exceptionnels ayant contribué à l'édification du premier pavillon du campus de l'UQTR à Drummondville en octroyant leur nom à différents espaces situés sur le campus. La bibliothèque sera désignée bibliothèque Desjardins. L'édifice accueillant les étudiants portera le nom de pavillon UV Mutuelle pour souligner l'engagement de l'Union-Vie, compagnie mutuelle d'assurance. L'espace café, le hall d'entrée intérieur, le vestibule principal, la place extérieure et la promenade longeant le pavillon s'appelleront Place Soucy en l'honneur du Groupe Soucy. Quant à la rue principale et au boisé du campus, ils seront désignés respectivement avenue Soprema et boisé Soprema.

Fermeture de deux ponts à La Tuque

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a informé la population qu'il procéderait, le 19 octobre 2016, à la fermeture de deux ponts situés sur les terres du domaine de l'État dans l'agglomération de La Tuque. Il s'agit du pont H043-165 situé sur la charge du lac Baril (Latitude: 48° 8' 20'' N et Longitude: 75° 23' 5'' O) et du pont R0752-13 situé sur la rivière Douville (Latitude: 47° 53' 19'' N et Longitude: 75° 28' 30'' O). Le ministère a fait savoir que les inspections de ces ponts démontrent qu'ils présentent un danger pour la population. Il demande aux usagers de respecter la signalisation en vigueur. «Un pont fermé signifie que toute circulation y est interdite. En vertu de l'article 233 de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier, quiconque ne se conforme pas à une restriction ou à une interdiction d'accès à un chemin multiusage commet une infraction et est passible d'une amende de 500 $ à 10 000 $», note le ministère. Pour obtenir plus de renseignements, les citoyens sont invités à communiquer avec l'Unité de gestion de Windigo-et-Gouin, du Ministère au 819 523-9566, poste 257.

Shawinigan: coupure d'eau et avis d'ébullition à Lac-à-la-Tortue

Des travaux sur le réseau d'aqueduc du secteur Lac-à-la-Tortue prévus le mardi 11 octobre prochain dès 8 h 30 entraîneront une coupure d'eau d'une durée d'environ trois heures. Tous les citoyens de ce secteur de Shawinigan seront touchés, à l'exception de ceux habitant sur le rang Saint-Mathieu et la rue de la Poudrière. À la suite de ces travaux, les citoyens du secteur concerné devront faire bouillir l'eau du robinet pendant une minute avant de la consommer. Les autorités municipales informeront la population lorsque l'eau sera à nouveau potable. Il est important de ne pas utiliser l'eau du robinet lors de l'avis d'ébullition pour faire du jus, se brosser les dents, pour laver des fruits ou des légumes ou bien pour faire des glaçons.

Opération de détection de la criminalité

Dans la nuit du 1er au 2 octobre, des policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à une opération de détection de la criminalité en Mauricie, dans Lanaudière, dans les Laurentides et en Outaouais. Une vingtaine de contrôles routiers ont eu lieu durant cette nuit, avec plus de 190 véhicules qui ont été vérifiés. De ce nombre, 15 constats d'infraction ont été signifiés et une dizaine de personnes ont été interpellées. Ce travail de détection de la criminalité a notamment permis d'améliorer l'efficience et l'efficacité concernant la criminalité roulante, comme la production et la vente de stupéfiants, la possession d'armes, la conduite avec les facultés affaiblies, etc. L'initiative était en continuité avec le travail de détection aérienne des plantations extérieures de cannabis dans le cadre de l'opération Cisaille.

Une aide de 80 664 $ à Nutra Canada

Une aide financière de 80 664 $ vient d'être accordée à l'entreprise Nutra Canada, située à Champlain, par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Ce soutien est accordé dans le cadre de la réalisation d'un projet d'implantation d'un système de gestion de la qualité dans l'entreprise. Nutra Canada est spécialisée dans la fabrication d'extraits de petits fruits, légumes et plantes. L'aide financière renforcera le système de gestion de la qualité dans l'entreprise qui produit, valorise et commercialise des poudres et des extraits végétaux secs ou liquides d'espèces végétales cultivées indigènes du Canada. Un tel soutien financier permettra à Nutra Canada d'accroître sa compétitivité et d'accélérer son développement dans un contexte de mondialisation des marchés.

Surveillance accrue à la sortie des pistes de «drag»

La Sûreté du Québec a été particulièrement active cet été dans les secteurs de pistes de courses d'accélération «drag» en Mauricie, spécialement à Shawinigan et à Saint-Tite. Une problématique de délinquance au volant à la sortie de ces pistes avait été observée, incitant la SQ à procéder à de l'éducation et de la prévention dans ces différents secteurs pour sensibiliser les participants et organisateurs à la sécurité routière. Les policiers ont ensuite procédé à plusieurs interventions dans ces secteurs, entre juin et septembre. Durant cette période, plus d'une vingtaine de constats d'infraction ont été émis en lien avec la vitesse, le crissement de pneus, les silencieux non conformes, les arrêts obligatoires et les permis impayés. Une arrestation pour conduite avec les facultés affaiblies ainsi que pour conduite dangereuse a été faite, de même que l'émission de deux avis de vérification mécanique pour des non-conformités sur des véhicules. Par ailleurs, plus d'une cinquantaine d'avertissements ont été donnés.

Projet de microbrasserie à Sainte-Angèle-de-Laval: vers un feu vert de la Ville

Les propriétaires du Resto-Bar La Marina, à Sainte-Angèle-de-Laval, devraient finalement recevoir le feu vert de la Ville la semaine prochaine pour raser le tout et construire une microbrasserie. C'est que l'approbation d'une dérogation mineure, prévue lundi dernier, avait été reportée à la suite des inquiétudes soulevées par certains citoyens. Ceux-ci disaient craindre l'impact du commerce sur leur qualité de vie et la valeur de leur propriété. Devant leurs préoccupations exprimées lors de la dernière séance publique du conseil municipal de Bécancour, le maire Jean-Guy Dubois avait proposé de rencontrer les parties, ce qu'il a fait «en famille» dans les jours suivants. Et les modifications apportées à la dérogation mineure semblent faire l'unanimité, aux dires du premier magistrat. Le futur établissement abriterait également un dépanneur et un bar laitier. Et avec les terrasses, sur deux étages, on veut assurer la quiétude du voisinage par des mesures «coupe son» et «coupe vision». «Ce ne sera plus un bar. On change la vocation», a fait savoir l'un des promoteurs, Steve Garceau, qui s'était montré déçu de la tournure des événements le 3 octobre dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer