Les faits divers en bref

Pornographie juvénile: arrestation à Shawinigan (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pornographie juvénile: arrestation à Shawinigan

Un individu de 39 ans de Shawinigan a été arrêté, jeudi matin, par le Service des enquêtes sur les crimes majeurs et l'Équipe des enquêtes sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec en lien avec de la pornographie juvénile.

Le suspect pourrait faire face éventuellement à des accusations de possession, distribution et d'accès à de la pornographie juvénile. Il a été libéré avec une promesse de comparaître. Une perquisition a également eu lieu à son domicile. 

Rappelons que la SQ peut compter sur l'expertise de plus de 250 policiers formés pour enquêter sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet. Ils soutiennent l'Équipe d'enquêtes sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet.

Toute information sur ce type de crime peut être communiquée en toute confidentialité à la Centrale de l'information criminelle de la SQ au 1-800-659-4264 ou sur Internet à l'adresse suivante: cyberaide.ca.

Perquisitions et arrestations pour des stupéfiants

Dans le cadre de l'opération Cisaille, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Maskinongé ont procédé, mercredi, à des perquisitions en matière de stupéfiants à Saint-Élie-de-Caxton. 

Trois hommes et une femme ont été arrêtés dans un secteur boisé et montagneux, où ont également été saisis 250 plants de cannabis.

Les trois hommes et la femme pourraient avoir un lien avec la production de cannabis. 

Un cinquième individu a pour sa part été arrêté dans une résidence du chemin des Laurentides, à Saint-Boniface, où ont également été saisis une dizaine de livres de cannabis prêt à la vente, 10 000 $ en argent comptant ainsi que du matériel servant à la production de cannabis.

Les suspects, âgés de 30 à 55 ans, sont originaires de Saint-Boniface et de Shawinigan et devraient comparaître à une date ultérieure au palais de justice de Shawinigan. Ils pourraient faire face à des accusation de production de cannabis et de possession en vue d'en faire le trafic.

Les plants de cannabis avaient été détectés à Saint-Élie-de-Caxton il y a quelques semaines lors d'une surveillance aérienne, menée en collaboration avec la GRC et les Forces armées canadiennes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer