Projet de 300 000 $ pour l'hôtel de ville de Sainte-Anne-de-la-Pérade

Diane Aubut, mairesse de Sainte-Anne-de-la-Pérade.... (François Gervais)

Agrandir

Diane Aubut, mairesse de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Sainte-Anne-de-la-Pérade) La municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade veut rénover et agrandir son hôtel de ville, cet automne. Le projet de 675 000 $, qui bénéficie d'une aide financière gouvernementale de 233 786 $, devrait être réalisé dès cet automne.

Un registre se tiendra le mardi 4 octobre, de 9 h à 19 h à l'hôtel de ville, pour enregistrer les signatures des citoyens qui souhaitent s'opposer à ce projet. Il faudrait que 189 personnes soient contre le projet pour ne se réalise pas.

La mairesse, Diane Aubut, indique que l'enthousiasme était toutefois palpable parmi les citoyens qui ont récemment assisté à une soirée d'information à ce sujet.

L'idée, explique-t-elle, est non seulement de rénover la bâtisse qui a besoin de quelques réparations, mais du même coup, de rendre l'hôtel de ville plus accessible aux citoyens.

Les bureaux, dit-elle, sont situés au deuxième «et l'escalier pour y allé est assez à pic», explique-t-elle. «C'est un problème pour les personnes à mobilité réduite car il n'y a pas d'ascenseur.»

Les principaux bureaux seront donc tous ramenés au rez-de-chaussée et un agrandissement sera aussi construit. L'annexe actuelle, à l'arrière de la bâtisse, sera démolie.

Quant au deuxième étage, il serait gardé en réserve comme salle de rencontre ou autres activités au besoin. La superficie passerait donc de 1000 à 2546 pieds carrés.

Le cachet patrimonial de l'édifice sera conservé, assure la mairesse. La municipalité injecterait 141 214 $ de ses surplus accumulés et ferait un emprunt sur 20 ans de 300 000 $ pour compléter le financement.

Sainte-Anne-de-la-Pérade prévoit aussi une rénovation de son centre récréatif d'ici l'été prochain. Ce projet a lui aussi reçu confirmation d'une aide financière du gouvernement du Québec.

Bref, Sainte-Anne-de-la-Pérade se fera belle pour les fêtes du 350e qui se dérouleront chez elle en 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer