Oktoberfest-bénéfice pour l'Accorderie

Marie-Claude Camirand, coordonnatrice de l'Accorderie.... (François Gervais)

Agrandir

Marie-Claude Camirand, coordonnatrice de l'Accorderie.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Afin d'assurer la poursuite de sa mission, l'organisme l'Accorderie de Trois-Rivières tiendra un Oktoberfest-bénéfice le jeudi 6 octobre prochain à 17 h, au cabaret le Satyre du centre-ville de Trois-Rivières. L'organisme, qui lançait un véritable cri du coeur en février dernier pour sa survie, compte désormais grandement sur ces événements-bénéfices pour assurer la poursuite de ses activités.

On se souviendra que cet hiver la coordonnatrice de l'Accorderie, Marie-Claude Camirand, faisait savoir que l'organisme, en raison de récentes coupes dans les budgets alloués aux organismes communautaires, se retrouvait en position très précaire et risquait de devoir cesser ses activités à la fin du mois de mars. Or, de nouveaux projets ont permis quand même à l'organisme de poursuivre sa mission, même s'il a dû réduire de beaucoup ses effectifs. 

«Nous étions trois l'an dernier, nous n'avons plus qu'une seule ressource désormais. Grâce au programme d'emplois d'été du gouvernement fédéral, nous avons pu obtenir d'embaucher une personne cet été, qui poursuit encore avec moi mais sur un projet bien particulier. Or, pour l'Accorderie, il n'y a plus que la coordonnatrice en place», confirme Marie-Claude Camirand. 

L'organisme, dont le but premier est l'entraide et l'échange de services entre membres qui vivent bien souvent avec un budget limité, a donc pu survivre grâce à ce genre de projet ainsi qu'à une activité bénéfice tenue un peu plus tôt cette année. C'est donc avec beaucoup d'espoir pour la poursuite de la mission que l'Accorderie organise cet Oktoberfest-bénéfice, qui permettra de renflouer les coffres en attendant qu'une solution permanente ait été trouvée pour sauver ses activités, ainsi que celles des douze autres Accorderies au Québec.

L'organisme compte du même coup sur six personnalités d'affaires trifluviennes pour faire de cet événement un succès. Denis Roy de Acolyte, Patrick Dupuis, président de la SDC et propriétaire de la Boîte à coupe, Alex Dorval du temps d'une pinte, l'avocat et conseiller municipal François Bélisle, la notaire et présidente sortante de la Jeune chambre de commerce de la Mauricie Cassy Bernier ainsi que Charles-Antoine Pilotte de Gestion Événementielle 3R ont tous accepté de former le comité d'honneur de l'événement.

Les billets, en vente au coût de 50 $, donnent droit à une dégustation de bière du temps d'une pinte et de saucisses de la Saucisserie ainsi qu'à de multiples à-côtés aux saveurs de cette fête traditionnelle allemande. Les billets sont en vente à l'Accorderie, en téléphonant au 819 379-5111. L'objectif de la soirée a été fixé à 5500 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer