Potirothon: l'heure de la pesée est venue

La pesée des citrouilles est toujours fort courue...

Agrandir

La pesée des citrouilles est toujours fort courue lors du Potirothon de Gentilly.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Signe indéniable que l'automne est arrivé, le traditionnel Potirothon de Gentilly a lieu ce samedi, 24 septembre, dès 13 h, à la salle Yvon-Guimond. Pour une 26e année, la pesée des citrouilles permettra de savoir si le record de 1630 livres, réalisé en 2012 par Claude Colbert, sera battu.

Et pour la première fois, la Ville de Bécancour figure sur la liste des participants. «Pour manifester notre appui à cette initiative, on a décidé de faire notre citrouille. Alain Mercier a été notre répondant. Nous avons une très belle citrouille, juste à côté de l'hôtel de ville. On n'a pas honte de notre produit. On aspire à être la recrue de l'année», a lancé le maire Jean-Guy Dubois.

Celui-ci n'hésite pas à parler d'un concours «assez unique au Québec» qui, dit-il, se veut très rassembleur. «Cette une belle activité familiale de plein air qui, au fil des ans, a gagné une certaine notoriété. C'est quelque chose de vraiment agréable à vivre», a ajouté le premier magistrat, qui se réjouit de voir à quel point l'événement a pris de telles proportions.

Et en vue des régates du Potirothon qui seront présentées le 8 octobre prochain, sous le pont de la route 132, «il y aura certainement un représentant municipal qui sera à bord de l'embarcation», a fait savoir le premier magistrat. Cette épreuve consiste à «naviguer» à bord d'une citrouille géante sur les eaux de la rivière Bécancour devant quelques centaines de spectateurs. 

Contrairement à l'an dernier, l'édition 2016 du Potirothon se déroulera sans la production de tartes. «Pour le 25e anniversaire, on avait essayé de battre le record de tartes, mais le Guinness ne veut rien savoir de ça», a admis le président du comité organisateur, Raymond Denis. Une seule citrouille avait permis de faire 647 tartes, éclipsant pourtant le record de 442 établi en Nouvelle-Écosse. 

Ce samedi, outre la pesée, il y aura aussi un concours de la plus belle citrouille en plus d'un encan de citrouilles peintes à la main. Le clown Bouclette sera sur place pour divertir les tout-petits. «C'est un avant-goût de l'Halloween en gigantesque», a conclu M. Denis tout en précisant que cette invitation est supportée par la Ville de Bécancour, la Caisse Desjardins de Gentilly-Lévrard-Rivière du Chêne et Gentilly Ford.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer