Place à la cinquantième édition du Festival western

Les organisateurs du Festival western de Saint-Tite estiment... (Olivier Croteau)

Agrandir

Les organisateurs du Festival western de Saint-Tite estiment avoir dépassé le cap des 600 000 visiteurs cette année.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) Après dix jours de frénésie engendrée par le 49e Festival western, Saint-Tite retrouvait son calme habituel dimanche soir. Les commerçants rangeaient leur marchandise, les campeurs reprenaient la route et les résidents de Saint-Tite avaient déjà commencé à faire le ménage après le départ de la visite. Et elle aura été nombreuse cette année selon les organisateurs de l'événement qui s'apprête à célébrer sa 50e édition l'an prochain.

«Wow, nous avons eu une très belle 49e édition», a lancé d'emblée Isabelle Tessier, la présidente de l'événement, lors de la présentation du bilan des dix jours de festivités. «Nous avons eu la température de notre côté. Et même samedi soir quand il pleuvait, les festivaliers étaient là et heureux. C'est signe que nous avons un produit qui répond aux besoins de nos festivaliers.»

Même si la pluie était abondante samedi soir, les Grandes estrades étaient remplies à pleine capacité pour le rodéo et les places libres dans les chapiteaux étaient très rares. 

Selon les premières estimations des organisateurs, le cap des 600 000 visiteurs a été dépassé. «Nous avons deux indicateurs sur lesquels on peut se fier, soit notre billetterie et la vente de bières. Dans les deux cas, nous en avons vendu plus. Il est raisonnable de croire que nous avons atteint ou dépassé les 600 000 visiteurs», a noté Pascal Lafrenière, le directeur général du Festival western.

Le directeur général du Festival western, Pascal Lafrenière.... (Olivier Croteau) - image 2.0

Agrandir

Le directeur général du Festival western, Pascal Lafrenière.

Olivier Croteau

La présidente de la 49e édition affirme que son coup de coeur cette année a été sans équivoque le spectacle Saloon du Cirque Éloize et les nouvelles installations du village cirque. «Il s'agissait d'un spectacle magique et les festivaliers ont adoré le nouveau village cirque ainsi que les activités proposées. C'était une belle surprise pour eux», estime Isabelle Tessier.

Alors que les six représentations du Cirque Éloize ont attiré près de 6600 personnes, la direction du Festival western ne peut pas confirmer le retour du spectacle l'an prochain pour la 50e édition. Pascal Lafrenière avoue par contre que l'intention de répéter l'expérience est bien présente.

À travers les années, les rodéos professionnels ont fait la réputation de Saint-Tite. Et les organisateurs ont noté une augmentation des billets vendus. Sur les 75 000 places de disponibles lors des dix rodéos, pas moins de 73 000 ont trouvé preneur. Pascal Lafrenière s'est dit extrêmement satisfait de cette popularité.

Par ailleurs, les quatre compétitions de la Coupe Canada ont été diffusées par la chaîne web de l'entreprise Wrangler, bien connue dans le monde du rodéo. Cette diffusion dans 44 pays à travers le monde a permis de démontrer la qualité des rodéos de Saint-Tite en plus de faire connaître l'événement.

Les nombreuses améliorations aux infrastructures, réalisées au coût de 250 000 $, ont été très remarquées affirment les organisateurs. Ceux-ci voulaient donner une plus belle image à l'événement et préparer la 50e édition.

L'an dernier, les questions de sécurité avaient fait couler beaucoup d'encre dans les médias québécois. Cela avait forcé Saint-Tite et la Sûreté du Québec (SQ) à renforcer la sécurité et établir un périmètre où la consommation d'alcool dans les rues était permise. Après dix jours de festivités, les organisateurs et la SQ n'ont rapporté aucun incident majeur.

Les dix rodéos présentés dans les Grandes estrades... (Olivier Croteau) - image 3.0

Agrandir

Les dix rodéos présentés dans les Grandes estrades ont attiré près de 73 000 spectateurs sur une capacité de 75 000.

Olivier Croteau

La 49e édition est à peine terminée que déjà les organisateurs préparent la prochaine. Un comité est déjà sur pied et planche sur cette édition anniversaire. Pascal Lafrenière n'avait toutefois pas de grande annonce à dévoiler dimanche matin. Il n'y a toutefois aucun doute à avoir: les organisateurs veulent marquer l'événement en grand.

Malgré tout, la direction a dévoilé dimanche une vidéo de la chanson thème du festival interprétée par des artistes habitués de Saint-Tite dont Renée Martel, Patrick Norman, Brigitte Boisjoli, Annie Blanchard, Cindy Bédard, Manon Bédard, Guylaine Tanguay, Véronique Labbé, Irvin Blais et Robby Johnson. La chanson est déjà disponible sur la page YouTube du Festival western au www.youtube.com/watch?v=dZ_S3uXq8Xk.

Un tel événement ne serait pas possible sans le travail des quelque 650 bénévoles. La présidente de l'événement rappelle que plusieurs d'entre eux prennent des vacances pour s'investir totalement. Cela démontre toute la fierté que la population a envers le festival.

Les participants de la Mauricie et du Centre-du-Québec,... (Loto-Québec) - image 4.0

Agrandir

Les participants de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Claude Trudel, Cécile Girouard-Lavigne, Pierrette Lépine-Hamel et Fernand Dion, sont entourés sur la photo de Julie Houle et Claudia Ébacher de La Poule aux oeufs d'or.

Loto-Québec

La Poule aux oeufs d'or gala country: une dame de Drummondville remporte 76 000 $

Devenue une tradition du Festival western, l'émission La Poule aux oeufs d'or gala country a été enregistrée à Saint-Tite dimanche après-midi, quelques heures avant sa diffusion. Sur les quatre participants de la Mauricie et du Centre-du-Québec, une dame de Drummondville a remporté un montant de 76 000 $, soit Pierrette Lépine-Hamel.

Cette année, 43 personnes avaient gagné une participation au gala country. Parmi celles-ci, on retrouvait aussi Cécile Girouard-Lavigne de Tingwick, qui a remporté 18 000 $, Fernand Dion également de Drummondville, qui a gagné un ensemble de cinéma maison d'une valeur de 5000 $, ainsi que Claude Trudel de La Tuque, qui a quant à lui empoché 2000 $.

Les 43 participants ont eu droit à un week-end VIP au Festival western de Saint-Tite. 

Ils ont été hébergés dans la région de Trois-Rivières, mais ils ont pu participer à plusieurs activités du festival.

«J'ai passé une fin de semaine extraordinaire! On a été choyés de A à Z. J'ai vécu une très belle expérience. J'ai l'intention de gâter mes proches et nous avons des projets de rénovations», a mentionné Mme Lépine-Hamel.

La musique est toujours très présente lors de cette émission présentée à TVA. Jean-François Breau, Marie-Ève Janvier, Laurence Jalbert, Guylaine Tanguay et David Thibault ont tous offert des performances dans le cadre de ce gala country.

«À chaque année, La Poule aux oeufs d'or gala country rejoint environ un million de téléspectateurs et je suis toujours très heureux de recevoir des gagnants de partout au Québec, au coeur du fameux Festival western de Saint-Tite», a affirmé Guy Mongrain, l'animateur de la populaire émission.

Depuis 11 ans, La Poule aux oeufs d'or gala country a permis à plus de 400 gagnants de se partager près de 8 millions $. Les participants de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont remporté depuis toutes ces années près d'un million $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer