L'actualité régionale en bref

Laurence Jalbert et Annie Blanchard au Festival western... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Laurence Jalbert et Annie Blanchard au Festival western de Saint-Tite.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ça continue à Saint-Tite!

Saint-Tite continue de vibrer au rythme de son Festival western. Comme c'est le cas depuis déjà quelques jours, la musique était à l'honneur mercredi alors que la chanteuse Annie Blanchard a présenté un spectacle au cours duquel elle a partagé la scène du Country Club Desjardins avec Renée Martel et Laurence Jalbert.

Elle a également profité de l'occasion pour lancer son nouvel album, Those Were The Days. La fête se poursuivra jeudi alors la chanteuse Cindy Bédard, originaire de Saint-Tite, profitera elle aussi de sa prestation à la Countrythèque Stingray pour lancer son nouvel album intitulé Coeur Sédentaire.

Un peu plus tard en soirée, le chanteur ontarien Tim Hicks fera danser les festivaliers au Country Club Desjardins.

La Tuque veut favoriser le transport actif des jeunes latuquois

Le regroupement La Tuque en Forme et en Santé a mis en place des mesures encourageant la pratique du transport actif chez les jeunes latuquois d'âge scolaire. 

«Ce qu'on recherche finalement, c'est de modifier les habitudes des enfants et de leurs parents sur le trajet domicile, travail, école et ainsi intégrer une activité physique agréable et saine au quotidien», explique Lucie Hervieux, agente de planification, programmation et développement de La Tuque en Forme et en Santé. 

Les dispositions mises de l'avant sont, entre autres, le développement du programme À pied, à vélo, Ville active, la réalisation de plans de déplacement scolaire, ainsi que l'achat de supports à vélo dans les écoles. Depuis un an, plusieurs partenaires travaillent à la réalisation d'environnements sécuritaires et favorables au transport actif dans le Haut Saint-Maurice.

À Pied, à vélo, ville active est un programme de Vélo Québec qui vise à favoriser les déplacements actifs et sécuritaires dans les municipalités, notamment près des écoles. Le programme propose des moyens concrets pour créer des environnements favorables à la marche, au vélo et aux autres transports où l'humain est le moteur principal pour se déplacer. 

Les écoles primaires de La Tuque ont reçu un plan de déplacement reflétant les habitudes et conditions de déplacement de ses élèves ainsi que des recommandations pour rendre le chemin de l'école sécuritaire et agréable. 

Un rapport d'expertise recommandant l'emplacement de supports à vélo à l'école, en fonction des besoins, a également été joint au plan.

Un volet de sensibilisation des jeunes et de leurs parents au transport actif est également prévu dans cette démarche. Plusieurs initiatives en ce sens seront mises en place au cours de l'année scolaire.

Exposition d'autos et de motos à Sainte-Anne-de-la-Pérade

L'exposition d'autos et de motos anciennes et modifiées à Sainte-Anne-de-la-Pérade aura lieu le 24 septembre prochain à compter de 10 h sur le terrain de l'aréna de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Les amateurs auront aussi la possibilité d'y voir des autos de course et des tracteurs antiques, et ce, sous l'animation de DJ Bam Bam.

Le coût d'entrée est de 24 $ par personne et une contribution de 10 $ est exigée au propriétaire qui voudrait exhiber sa voiture ou moto.

Une bonne partie des profits seront remis au centre d'action bénévole de Sainte-Anne-de-la-Pérade pour ses services aux personnes âgées et aux familles à faible revenu de la municipalité.

En cas de pluie, l'activité pourrait être remise au lendemain.

Causerie sur la mobilité durable

Dans le cadre du lancement de la campagne J'Embarque!, le public est invité à la causerie sur le sujet de la modalité durable au Café Frida sur la rue des Forges à Trois-Rivières, ce jeudi à 9 h. 

L'agente de sensibilisation pour l'organisme Roulons VERT, Julie Leclerc, ainsi que le coordonnateur par intérim à la Gazette de la Mauricie, Steven Roy-Cullen, seront sur place pour répondre aux questions du public et pour partager des anecdotes de leur mode de vie sans auto à Trois-Rivières.

Dans le cadre de la même campagne, un événement festif dans le cadre duquel un espace de stationnement de la rue Hart à Trois-Rivières sera transformé en espace de détente, de loisir et de culture aura lieu vendredi de 11 h à 15 h.

Le lendemain à 10 h 15, une heure du conte sous la thématique J'embarque à vélo se tiendra à la bibliothèque Gatien-Lapointe de Trois-Rivières. Finalement, le Défi sans auto solo se déroulera au cours de la journée du 21 septembre et un rassemblement de véhicules électriques se tiendra au Centre d'entrepreneuriat Alponse-Desjardins de Shawinigan le 25 septembre de 13 h à 16 h 30.

On retrouve sur la photo Aurélie Baker-Lacharité et... - image 5.0

Agrandir

On retrouve sur la photo Aurélie Baker-Lacharité et Marcelle Boulanger, stagiaires en Bolivie.

Des stagiaires du CS3R plantent des arbres

Une trentaine de stagiaires internationaux du Comité de solidarité Trois-Rivières ont participé à la plantation de plusieurs dizaines d'arbres matures sur le territoire de la Ville de Trois-Rivières.

La démarche visait entre autres à pallier l'empreinte écologique inhérente à leurs déplacements en avion sur la scène internationale.

L'activité s'est tenue le dimanche 11 septembre au parc Girard (à l'intersection des rues Girard et Saint-Joseph) et sur la rue Jean-Paul-Lavergne (dans le quartier Adélard-Dugré).

Les stagiaires ont notamment mis en terre des peupliers baumiers et des chênes à gros fruits.

Sur la photo, on retrouve Diane Tremblay, d'ESPACE... - image 6.0

Agrandir

Sur la photo, on retrouve Diane Tremblay, d'ESPACE Mauricie, Steven Caron, spécialiste de l'Internet et du développement chez Telus, Pierre Turcot, directeur de comptes chez Telus, ainsi que Vicky Lauzier, Cathy Larochelle et Janie Bergeron, d'ESPACE Mauricie.

Telus verse 10 000 $ à ESPACE Mauricie

ESPACE Mauricie a obtenu dernièrement un montant de 10 000 $ qui contribuera au projet La prévention, ça marche!

La subvention provenant des proches du Comité d'investissement communautaire de Telus à Québec permettra à l'organisme communautaire dédié à la prévention de toutes les formes de violence faites aux enfants de développer son service d'ateliers et de conférences pour la population de la région.

De gauche à droite : Sylvie Tardif, coordonnatrice... - image 7.0

Agrandir

De gauche à droite : Sylvie Tardif, coordonnatrice générale de COMSEP, France Bisonnette et Nathalie Labonne, vétérinaires.

Hôpital vétérinaire Rive-Nord soutient COMSEP

L'équipe de l'Hôpital vétérinaire Rive-Nord a offert un don de 1008 $ à l'organisme COMSEP.

Pendant tout un mois, un montant de 2 $ était recueilli sur chaque consultation pour soutenir COMSEP dans ses projets d'alphabétisation populaire et de francisation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer