Nicolet... sous alertes!

On retrouve Jean-François Giroux, président-directeur général d'ADN Communication,... (Marc Rochette)

Agrandir

On retrouve Jean-François Giroux, président-directeur général d'ADN Communication, Stéphane Biron, maire suppléant de Nicolet, et Aline Blais, directrice du Service des communications à la Ville.

Marc Rochette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Dorénavant, quand il faudra faire bouilllir son eau ou évacuer sa résidence, les citoyens de Nicolet pourront recevoir une alerte grâce à un tout nouveau service gratuit. Lancée mardi, la plateforme de système personnalisé consiste à informer la population, immédiatement, de toute mesure d'urgence pouvant survenir sur le territoire nicolétain.

Entièrement créée par la firme ADN Communication, l'application web Alertes municipales offre plusieurs options pour transmettre l'information, soit par téléphone, cellulaire, texto (SMS), courriel et Internet. Le citoyen doit s'inscrire et choisir les moyens qu'il préfère pour recevoir le message. Les messages d'urgence seront entièrement diffusés à toute la population ou déterminés dans un quadrilatère prédéfini par la Ville. On estime le délai de distribution des messages à 15 minutes environ, par voie téléphonique.

Pour obtenir ce service gratuit, les Nicolétains et Nicolétaines doivent s'inscrire, obligatoirement, au nicolet.ca et cliquer sur le bouton Alertes municipales dans la page d'accueil du site Internet de la Ville. Sur le formulaire d'inscription, ils doivent cocher, au minimum, deux moyens pour recevoir les messages. Il n'y a aucune limitation d'inscription par adresse civique. À tout moment, l'usager peut mettre à jour ses coordonnées personnelles par le biais d'un accès sécurisé.

Pour le maire suppléant, Stéphane Biron, le service Alertes municipales est une autre façon de se rapprocher du citoyen. Que ce soit pour des changements aux services municipaux, tels que le déneigement ou la collecte des ordures ou pour des avis majeurs de santé (par exemple, les avis d'ébullition) ou de sécurité publique, «c'est le citoyen qui est aux commandes». «En s'inscrivant, il ne manque aucune alerte concernant sa municipalité», souligne-t-il.

Déjà, le président-directeur général d'ADN Communication, Jean-François Giroux, envisage d'exporter le concept dans d'autres municipalités au Québec. «C'est un honneur d'avoir collaborer avec la Ville de Nicolet au développement de cette application web», a-t-il commenté.  

À la fine pointe des technologies de l'information, le système de communication Alertes municipales est géré par le Service des communications de la Ville de Nicolet. Pour renseignement additionnel, les gens peuvent communiquer avec la directrice du service, Aline Blais, au 819 293-6901, poste 1191.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer