Nouvelle rampe de mise à l'eau sur la rue Notre-Dame Ouest

Le maire Yves Lévesque et le député de... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le maire Yves Lévesque et le député de Trois-Rivières Jean-Denis Girard étaient très enthousiastes à l'idée qu'une deuxième rampe d'accès à l'eau soit construite sur la rue Notre-Dame Ouest.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Félix St-Aubin-Bourdon
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le maire Yves Lévesque, accompagné du député de Trois-Rivières Jean-Denis Girard, a procédé à l'annonce d'une seconde rampe de mise à l'eau sur la rue Notre-Dame Ouest, vendredi. Cet aménagement a pour objectif de réduire l'achalandage pour l'accès au fleuve et au lac Saint-Pierre.

Une augmentation du nombre d'utilisateurs a forcé la main à la Ville de Trois-Rivières, qui n'a eu d'autre choix que d'acquiescer à cette demande faite par plusieurs citoyens. 

Des six descentes de bateau répertoriées sur le territoire trifluvien, celle qui est située sur la rue Notre-Dame Ouest est la plus utilisée et la moins fluide du lot. La possibilité d'éviter de potentielles prises de bec a certainement pesé dans la balance dans la déposition du projet au Programme d'accessibilité à la ressource faunique.

«À l'occasion, il y a même eu des chicanes parce que la rampe d'accès était congestionnée. Parfois, il y avait tellement de gens que ça pouvait être dangereux pour les utilisateurs. Ce sera plus accessible pour tout le monde», assure M. Lévesque.

Les plaisanciers seront grandement heureux de cet ajout, qui a également été rendu possible grâce à une contribution de 50 000 $ du gouvernement canadien. Ce financement permettra ainsi aux adeptes des sports nautiques de pratiquer leurs activités dans un environnement sécuritaire.

«Plusieurs avantages découlent de ce projet, dont l'accès gratuit au fleuve pour les citoyens et les plaisanciers. Aussi, les pêcheurs désirant se rendre au lac Saint-Pierre le feront plus aisément», ajoute le député Girard.

La mise en place de cette nouvelle rampe de mise à l'eau s'amorcera à compter du mois d'octobre en raison du niveau élevé de l'eau du fleuve et devrait s'échelonner sur une période de quatre semaines.

Par ailleurs, seulement 6 des 25 projets en lice, dont fait partie celui qui a été déposé par la Ville de Trois-Rivières, ont été sélectionnés dans le cadre de l'élaboration du Programme d'accessibilité à la ressource faunique afin de recevoir un montant pouvant atteindre une valeur maximale de 50 000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer