Des nouveautés hors compétition aux Défis du Parc

Les Défis du Parc ont annoncé leur programmation... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Défis du Parc ont annoncé leur programmation du Salon Expo du 10e anniversaire, mercredi après-midi. De gauche à droite, on reconnaît Valérie Lalbin (directrice générale de l'OTFC), Marie-Josée Gervais (directrice générale des Défis du Parc) et Martin St-Pierre (directeur général de la CCIS).

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Non seulement les activités sportives prennent de l'ampleur aux Défis du Parc, mais le Salon Expo affichera une toute nouvelle mine pour le dixième anniversaire de ce grand rendez-vous de la performance et du plaisir en plein air.

Ainsi, le vendredi 23 septembre, les gens seront invités à découvrir un Salon des Défis nettement plus imposant, à Espace Shawinigan. La superficie d'exposition sera multipliée par trois, permettant ainsi d'accueillir quatre fois plus d'exposants.

L'invitation a été lancée mercredi après-midi au nouveau comptoir-bouffe 462 Tamarac, qui ouvrira officiellement ses portes à la fin du mois. Il s'agira de l'une des entreprises représentées au Pop up Shop, réservé aux commerçants et aux artisans de la région.

Cette nouveauté côtoiera de traditionnel Salon Vélo Mag, reconnu comme lieu d'inscription, d'information, de conférences et d'expositions. En tout, une soixantaine d'exposants doivent être présents à Espace Shawinigan.

Le directeur général de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan, Martin St-Pierre, se réjouit de constater que ce volet des Défis du Parc rejoint l'un des quatre grands dossiers prioritaires identifiés en début d'année par son organisation, soit la promotion de l'activité commerciale.

«Nous avions commencé ce salon à notre troisième édition», raconte Marie-Josée Gervais, directrice générale des Défis du Parc. «C'était surtout pour les inscriptions, avec trois ou quatre exposants, à l'Auberge Gouverneur. Nous avons augmenté à chaque année. L'an dernier, nous avions près d'une vingtaine d'exposants. Cette année, on voulait profiter de cette belle tribune pour faire connaître les commerces de Shawinigan, avec la présence de gens de partout à travers le Québec. C'est une carte de visite extraordinaire!»

Mme Gervais souhaite que la population locale s'approprie ce salon, une activité gratuite qui lance la fin de semaine des Défis du Parc.

«On espère recevoir entre 3000 et 4000 personnes», avance la directrice. «Habituellement, entre 2000 et 3000 viennent le vendredi pour les Défis. On espère ajouter environ un millier de visiteurs de la population en général.»

L'Office de tourisme, foires et congrès de Shawinigan s'est associé de près à cette dixième édition, compte tenu des retombées économiques que ce rendez-vous sportif représente pour la région. Elles sont estimées, rappelons-le, à 1,4 million de dollars par année.

La directrice générale, Valérie Lalbin, précise que les trois quarts des participants viennent de l'extérieur de la région et qu'un visiteur sur deux passera au moins une nuit à Shawinigan. De plus, 60 % de ces visiteurs ne se seraient pas déplacés à Shawinigan sans la présentation de cet événement. Même que selon le même sondage, chacun d'eux reviendra entre deux et quatre fois dans la région. 

«Le taux de satisfaction frôle la note parfaite, à 99 %», indique Mme Lalbin. «C'est du bonheur en barre qui se consomme sans modération!»

L'OTFC appuie l'événement en offrant divers présents à des participants. Ce 10e anniversaire a aussi incité l'OTFC à lancer, au début de l'été, une campagne promotionnelle pour positionner Shawinigan comme destination de vélo et de plein air à travers la province.

«Les Défis du Parc sont rendus une signature pour Shawinigan», résume Josette Allard-Gignac, conseillère du district Almaville et membre de l'équipe féminine Les Roses. «La Ville est très fière de s'associer à une organisation aussi performante.»

Shawinigan accorde une aide financière annuelle de 73 700 $ aux Défis du Parc, mais en comptabilisant les services rendus, la valeur de l'appui atteint 100 000 $, selon la conseillère municipale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer