Andréa Richard part en croisade

Andréa Richard initie une pétition pour que soit... (Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

Andréa Richard initie une pétition pour que soit retiré le volet «culture religieuse» du cours d'«Éthique et culture religieuse». Elle estime qu'il s'agit d'une forme de propagande.

Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Estimant que le cours d'éthique et de culture religieuse représente «une véritable propagande des religions» et qu'il risque «de produire un terreau fertile pour le développement de l'intégrisme religieux extrémiste», l'ancienne religieuse Andréa Richard initie une pétition pour que soit retiré le volet culture religieuse de cette formation obligatoire dans les écoles de la province.

«Les religions sont toutes enseignées [dans ce cours] et elles sont toutes égales. Elles sont présentées comme bonnes», affirme en entrevue Andréa Richard. «On y interdit la critique, alors c'est présenté comme vrai. On n'a pas le droit de critiquer à l'école les professeurs qui donnent ce cours. Oui, c'est une propagande.»

L'ancienne religieuse affirme de plus que cette formation demande aux élèves de «choisir une religion». «Il y a aussi un problème d'identité. On a dit qu'on instaurait ce cours pour favoriser le vivre ensemble et faire connaître l'étranger. Or, on ne parle pas du pays d'origine de l'étranger. On l'identifie à sa religion», soutient-elle. «Ça ne favorise pas le vivre ensemble, au contraire, ça les oppose dans leur identité religieuse.»

Cette pétition, qui sera prochainement accessible sur le site Internet de l'Assemblée nationale du Québec, devrait avoir comme porteur, selon Mme Richard, le candidat à la direction du Parti québécois, Jean-François Lisée. On y mentionne également que le cours d'éthique et de culture religieuse «a pour effet de stigmatiser les jeunes enfants en les incitant à s'identifier à des pratiques religieuses stéréotypées, sexistes et souvent fondamentalistes» en plus de «créer un terreau fertile [...] pour l'intégrisme religieux extrémiste».

Sur ces questions, Andréa Richard donne l'exemple de l'imagerie utilisée dans ce cours. Les photographies qui seraient utilisées dans certains outils pédagogiques choquent Mme Richard.

«On montre comme modèle la photo de la petite fille qui a un voile, de la catholique avec une croix et d'un juif avec sa kippa. Et ils sont pratiquants. Il y a des athées qui sont dans la classe. Le modèle de la femme musulmane, c'est celle qui porte le voile», dénonce-t-elle en indiquant que ce ne sont pas toutes les femmes musulmanes qui adoptent cette pratique.

Bien qu'elle soit opposée au volet religieux de ce cours, Andréa Richard ne croit pas qu'on doive pour autant garder les élèves dans l'ignorance du fait religieux et de l'importance qu'il a sur la planète. Elle soutient toutefois que cette formation devrait «être donnée avec une optique historique, voire critique».

«Il faut enlever ce cours du primaire, les enfants sont bien trop jeunes pour comprendre. Il devrait être donné à la fin du secondaire ou à l'université. On doit avoir l'esprit critique et dire que ce sont des religions archaïques et dépassées», estime l'ancienne religieuse.

La pétition d'Andréa Richard est appuyée par l'Association des humanistes du Québec, ainsi que par Le mouvement laïc québécois et l'organisme Pour le droits des femmes du Québec.

L'ancienne députée péquiste de Champlain, Noëlla Champagne, accompagne Andréa Richard dans sa démarche. Elle l'a d'ailleurs aidée, soutient l'ancienne religieuse, dans ses démarches pour faire parrainer la pétition par Jean-François Lisée. Andréa Richard a de plus rencontré Alexandre Cloutier, l'actuel meneur dans la course à la direction du Parti québécois, mais celui-ci l'aurait, soutient-elle, référée à Agnès Maltais, la porte-parole officielle de l'opposition en matière de laïcité. La députée n'a toutefois pas encore donné suite à sa demande de parrainage.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer