Quai en fête à Bécancour: «Une réussite sans précédent»

Un trio visiblement fier du bilan de Quai... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Un trio visiblement fier du bilan de Quai en fête, soit le coordonnateur Pascal Doucet, son assistante, Rosalie Riopel et la présidente, Clairette Biron.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Après la popularité du site lors des Fêtes du 50e l'an dernier, le quai de Sainte-Angèle a confirmé son statut de pôle d'attraction indéniable au cours de l'été 2016, à la lumière du bilan dressé par le comité d'animation du Quai en fête.

En effet, pas moins de 6500 personnes ont participé aux différentes activités tenues en juillet et août. Outre les 28 spectacles qui furent présentés, dont un gala de lutte, on aura offert sept variétés de cours hebdomadaires en plus de tenir un marché aux puces de grande envergure et d'organiser trois grands bingos, pour ne nommer que ces initiatives.

«Notre réussite sans précédent est d'abord et avant tout une réussite du sentiment d'appartenance et de l'estime qu'une communauté développe envers son propre milieu. Que les gens de cette même communauté soient fiers d'amener la parenté pour leur montrer comment c'est beau et agréable chez eux. Qu'ils incitent des proches à se lancer dans l'aventure de la scène parce qu'ils croient en leurs talents. Voilà ce qui, en plus d'un achalandage assidu, nous donne les ailes pour dire: on vous attend l'été prochain», a déclaré la présidente de l'organisation, Clairette Biron.

Les intentions de départ du comité d'animation étaient claires: faire du quai de Sainte-Angèle un lieu de rassemblement convivial qui rayonne dans toute la région, et ce, par le biais d'une programmation éclectique, s'adressant à tous les âges, les styles et en bonne partie gratuite.

Par ailleurs, Mme Biron a tenu à souligner l'implication de plusieurs organismes tels que, par exemple, Rendez-Vous O'Fleuve et South Side music festival, ainsi que d'une centaine de bénévoles. Si la grande scène a présenté plus d'une centaine d'artistes de la région, les séances de Musique & bulles ont permis de découvrir le talent d'une vingtaine d'artistes issus du Conservatoire, du Cégep de Trois-Rivières et du Cégep de Drummondville.

«L'ensemble des cours offerts, des spectacles présentés, des défis à relever comme l'initiation à la voile et au paddle board , en passant par le tricot et la lutte, a eu un effet stimulant sur les gens et ils étaient au rendez-vous», a conclu Mme Biron, non pas sans saluer le partenariat de la Ville et de Tourisme Bécancour, ainsi que le support de commanditaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer